Julien Pieret

Professeur, Département des sciences juridiques, Université du Québec à Montréal
Julien Pieret est professeur et chercheur au Département des sciences juridiques de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM depuis le mois de juillet 2012.

Publications

Formation académique

  • Ph. D. en sciences juridiques, Université Libre de Bruxelles, 2010. Thèse : Le droit à la sécurité : du désirable à l’exigible ? 521p. Sous la direction d’Olivier Corten et Annemie Schaus.
  • D.E.A. (diplôme d’études approfondies) en théorie du droit, Académie européenne de théorie du droit, 2006. Mémoire : Le droit belge à l’épreuve de la société du risque : la régulation juridique face au défi de la réflexivité. 132p. Sous la direction de Jacques Commaille.
  • D.E.S. (diplôme d’études spécialisées) en droit international public, Université Libre de Bruxelles, 2002.
  • Licence orientation droit public, Université Libre de Bruxelles, 2000.
  • Candidature en droit, Université Libre de Bruxelles, 1997.

Domaines de recherche et centres d’intérêt

  • Théorie et pratique des droits de la personne
  • Sociologie du droit
  • Epistémologie du risque
  • Politiques publiques de sécurité
  • Société du contrôle et de la surveillance

Cours enseignés à l’UQAM

  • JUR2509 – Introduction à l’étude du droit et à la méthodologie juridique (4 cr.) – Hiver 2013
  • JUR 3516 – Méthodologie de la recherche juridique (3 cr.) – Hiver 2013

Recherches en cours

À venir.

Co-édition d’ouvrages collectifs

  • Le casier judiciaire. Approches critiques et perspectives comparées. 453 p. Bruxelles. Larcier. Collection Crimen (avec comité de lecture). 2011. Avec Vanessa De Greef.
  • La vidéosurveillance. Entre usages politiques et pratiques policières. 199 p. Bruxelles. Politeia. 2009. Avec Marie-Sophie Devresse.
  • Entre ombres et lumières : cinquante ans d’application de la Convention européenne des droits de l’homme en Belgique. 423 p. Bruxelles. Bruylant. 2008. Avec Vincent Chapaux, sous la direction d’Annemie Schaus.

Chapitre d’ouvrage

  • « Laisser une trace… Analyse et bilan d’une lutte contre la mémoire administrative et judiciaire », in Vanessa De Greef et Julien Pieret (éd.), Le casier judiciaire. Approches critiques et perspectives comparées, Bruxelles, Larcier, 2011, pp. 347 à 421. Avec Vanessa De Greef.
  • « La vidéosurveillance, le politique et le savant. Juste une mise au point ? », in L’année sociale 2007, Bruxelles, Institut de sociologie, 2010, pp. 135-160.
  • « La vidéosurveillance comme (non) objet scientifique », in Marie-Sophie Devresse et Julien Pieret (éd.), La vidéosurveillance : entre usages politiques et pratiques policières, Bruxelles, éditions Politeia, 2009, pp. 27-45.
  • « Quelle est l’influence de la présence des institutions européennes sur les politiques de sécurité urbaine bruxelloises ? », in Roel De Groof (éd.), Bruxelles et l’Europe, Bruxelles, Academic and Scientific Publishers, 2008, pp. 563-581.
  • « L’influence du juge belge sur l’effectivité de la Convention : retour doctrinal et jurisprudentiel sur le concept d’effet direct », in Vincent Chapaux, Julien Pieret (éd.) et Annemie Schaus (dir.), Entre ombres et lumières : cinquante ans d’application de la Convention européenne des droits de l’homme en Belgique, Bruxelles, Bruylant, 2008, pp. 83-143.
  • « De la société du risque à la société réflexive. Beck peut-il sauver la modernité ? », in Yves Cartuyvels (dir.), Les ambivalences du risque. Regards croisés en sciences sociales, Bruxelles, Publications des Facultés Universitaires Saint-Louis, 2008, pp. 27-63.

Articles dans des revues scientifiques avec comité de lecture

  • « La subsidiarité du droit pénal et les droits de l’homme : la mouche et la bouteille à mouches », Revue belge de droit pénal et de criminologie, 2011, pp. 554-578 (première partie) et pp. 619-643 (seconde partie).
  • « Du bruit des avions au silence de la loi », Pyramides, 2008/1, n° 15, pp. 9-49.
  • « Liberté d’expression et lutte contre le terrorisme : limites et dérives du performatif juridique », Revue de la faculté de droit de l’ULB, 2007-1, vol. 35, pp. 197-228.
  • « La Belgique fédérale est-elle un Etat souverain ? », Revue belge de droit constitutionnel, 2007/1, pp. 3-18.

Publications en ligne

  • « Pour une épistémologie du risque : la troisième voie d’Ulrich Beck et son influence sur les juristes », Lex Electronica, Revue en ligne du Centre de recherche en droit public (CRDP) de l’Université de Montréal, hiver 2012, 17p. Disponible à l’adresse suivante : http://www.lex-electronica.org/docs/articles_305.pdf
  • « De la société du risque au droit réflexif. Illustration à partir d’un avant projet de loi relatif à l’aéroport de Zaventem », mai 2007, 29p. Disponible sur le site Le droit public existe-t-il ? à l’adresse suivante : http://dev.ulb.ac.be/droitpublic/index.php?id=14
  • « La nécessaire reconstruction de la théorie de l’effet direct. Le cas des normes de l’organisation mondiale du commerce », février 2007, 15 pages. Communication émise lors du colloque intitulé « L’encadrement juridique de l’économie en Asie pacifique » et organisé les 2 et 3 février 2007 par l’Association des juristes en coopération économique (A.J.C.E.) à Hanoi – Vietnam. Disponible en ligne sur le site du Centre de droit public (ULB) à l’adresse suivante : http://www.ulb.ac.be/droit/droitpublic/dossiers.html

Téléphone (514) 987-3000 poste 5127
Télécopieur (514) 987-4784
Local W-3295 (Pavillon Thérèse-Casgrain)

Adresse postale Faculté de science politique et de droit
Département des sciences juridiques
Université du Québec à Montréal
C.P. 8888, Succursale Centre-ville
Montréal, Québec
Canada H3C 3P8

Publications et activités

| Colloque international

Bachand, R., et J. Pieret – « L’Empire du crime ? Vers une analyse critique des processus internationaux de criminalisation ».

Jeudi 5 et vendredi 6 juin 2014 .Pavillon Athanase-David, Local D-R200

Pieret, Julien. « Droit, contexte et changement social dans la théorie des systèmes sociaux », (2013) 70.1 : 139 Revue interdisciplinaire d’études juridiques.

1 janvier 2013, Julien Pieret

Pieret, Julien. « Note de lecture d’Eve Darian-Smith, Laws and Societies in Global Contexts. Contemporary Approaches, New York, Cambridge University Press, 2013 », Revue québécoise de droit international, 2013, 26.1, pp. 295-300.

1 janvier 2013, Julien Pieret

Pieret, Julien. « Note de lecture de Sarah Sorial, Sedition and the Advocacy of Violence: Free Speech and Counter-Terrorism, New York, Routledge, 2012 (2012) Revue québécoise de droit international, 25.1, 221.

1 janvier 2012, Julien Pieret

Pieret, J., et V. de Greef. « Laisser une trace… Analyse et bilan d’une lutte contre la mémoire administrative et judiciaire » dans de Greef. V. et Pieret. J. (éd.), Le casier judiciaire. Approches critiques et perspectives comparées, Bruxelles, Larcier, 2011, pp. 347 à 421.

1 janvier 2011, Julien Pieret

Pieret, Julien. « La subsidiarité du droit pénal et les droits de l’homme : la mouche et la bouteille à mouches », Revue belge de droit pénal et de criminologie, 2011, pp. 554-578 (première partie) et pp. 619-643 (seconde partie).

1 janvier 2011, Julien Pieret

Pieret, Julien. « La vidéosurveillance, le politique et le savant. Juste une mise au point ? », in L’année sociale 2007, Bruxelles, Institut de sociologie, 2010, pp. 135-160.

1 janvier 2010, Julien Pieret

Pieret, Julien. « La vidéosurveillance comme (non) objet scientifique », in Marie-Sophie Devresse et Julien Pieret (éd.), La vidéosurveillance : entre usages politiques et pratiques policières, Bruxelles, éditions Politeia, 2009, pp. 27-45.

1 janvier 2009, Julien Pieret

Pieret, Julien. « Quelle est l’influence de la présence des institutions européennes sur les politiques de sécurité urbaine bruxelloises ? », in Roel De Groof (éd.), Bruxelles et l’Europe, Bruxelles, Academic and Scientific Publishers, 2008, pp. 563-581.

1 janvier 2008, Julien Pieret

Pieret, Julien. « L’influence du juge belge sur l’effectivité de la Convention : retour doctrinal et jurisprudentiel sur le concept d’effet direct », in Vincent Chapaux, Julien Pieret (éd.) et Annemie Schaus (dir.), Entre ombres et lumières : cinquante ans d’application de la Convention européenne des droits de l’homme en Belgique, Bruxelles, Bruylant, 2008, pp. 83-143.

1 janvier 2008, Julien Pieret

Pieret, Julien. « De la société du risque à la société réflexive. Beck peut-il sauver la modernité ? », in Yves Cartuyvels (dir.), Les ambivalences du risque. Regards croisés en sciences sociales, Bruxelles, Publications des Facultés Universitaires Saint-Louis, 2008, pp. 27-63.

1 janvier 2008, Julien Pieret

Pieret, Julien. « Liberté d’expression et lutte contre le terrorisme : limites et dérives du performatif juridique », Revue de la faculté de droit de l’ULB, 2007-1, vol. 35, pp. 197-228.

1 janvier 2007, Julien Pieret

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !