La nouvelle série de tables rondes de l’Institut sur les « Convergences et solidarités »

L'an dernier, l'IEIM a organisé une série de tables rondes sur « les grandes fractures de la mondialisation » qui ont suscité un vif intérêt. Pour 2005-2006, l'IEIM prévoit une série de tables rondes placée sous le thème général « Convergences et solidarités ». L'objectif est de démontrer que dans notre monde, il y a non seulement des fractures, mais aussi leur contraire, des « soudures », des forces visant à construire un monde différent, plus harmonieux et plus solidaire. C'est dans cette perspective que quatre tables rondes spécifiques sont proposées.

La première table ronde, qui aura lieu le 21 septembre à 19h au Studio-théâtre-Alfred-Laliberté (J-M400), se penchera sur le Dialogue des civilisations.

Selon la vision simpliste et réductrice, mais largement répandue de certains, le monde est irrémédiablement programmé pour le choc des civilisations. D’autres estiment qu’il faut au contraire rechercher la rencontre et le dialogue des civilisations, des cultures et des religions. L’ignorance et l’incompréhension de l’autre nourrissent la haine, voire la violence. Par contre, le dialogue et l’échange permettent de découvrir notre commune humanité et de jeter ainsi les bases de l’harmonie et de la paix.

Panélistes :

Animateur : Peter Leurprecht

-Salah Basalamah, Professeur à l’Université d’Ottawa
-Gregory Baum, Professeur à l’Université McGill
-Josiane Boulad Ayoub, Professeure à l’Université du Québec à Montréal
-Alexis Nouss, Professeur à l’Université de Montréal

Quand : 21 septembre à 19h

Lieu : Studio-Théâtre-Alfred-Laliberté (J-M400) au 405, rue Sainte-Catherine Est (Métro Berri-UQAM)

Entrée libre


La deuxième table ronde portera sur La défense des droits humains. L’internationalisation des droits humains – des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels – peut être interprétée comme l’aspiration à une éthique commune de l’humanité, celle de l’égale dignité de tous les être humains. À travers le monde, des mouvements de base invoquent et pratiquent les droits humains comme un puissant levier pour améliorer la condition humaine.


Le sujet abordé lors de la troisième table ronde sera celui de La lutte contre la pauvreté. La pauvreté dans laquelle croupit une majorité de l’humanité conduit à de multiples violations des droits humains. Le fossé entre riches et pauvres se creuse, à l’intérieur des pays et entre pays. Pourtant, l’objectif de réduction de la pauvreté est sur toutes les lèvres, dont celles des grandes institutions financières internationales; mais la plupart des stratégies officielles, notamment celle des ajustements structurels, semblent avoir échoué. En même temps, de nombreuses organisations non gouvernementales travaillant sur le terrain s’efforcent de promouvoir et de mettre en pratique d’autres modèles de développement, de développement humain et durable.


Enfin, la dernière table ronde portera sur La promotion de la diversité. La reconnaissance de la diversité en tant que valeur à défendre et à promouvoir est, historiquement parlant, d’une date récente. Pendant longtemps, notamment à l’époque du nationalisme ethnocentrique, les « grandes nations » étaient considérées comme porteuses du « progrès historique ». De nos jours, l’impérialisme culturel est loin d’avoir disparu; les forces qui essaient de lui résister s’organisent. Les peuples autochtones, les minorités et les petites nations réclament la reconnaissance de leur diversité.


Les dates et le lieu des tables rondes 2, 3 et 4 seront disponibles sous peu.

Pour plus de détails, n’hésitez pas à contacter Anik Veilleux au 987-3000 # 1663 ou veilleux.anik@uqam.ca

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !