La cybersécurité est-elle possible?

Jeudi 23 février 2017, dès 18h, au local SH-2800 (UQAM)

Avec plus de 230 000 attaques par jour contre des états, des entreprises ou des individus, serons-nous un jour capable d’assurer notre cybersécurité? Quelles sont les contraintes techniques, légales, diplomatiques, économiques et politiques à surmonter? À quels différents types d’attaques et d’attaquants faisons-nous face? Revient-il aux militaires, aux gouvernements, aux pouvoirs publics, aux entreprises ou aux individus de les combattre? Quelles stratégies adopter? Et que fait le Canada?

Tour d’horizon d’un enjeu aussi prioritaire que d’actualité.


Débat avec la participation de:

  • Benoît Dupont, professeur de criminologie à l’Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en cybersécurité et directeur scientifique du Réseau intégré sur la cybersécurité.
  • Mourad Debbabi, professeur à la Faculté de génie et d’informatique à l’Université Concordia, titulaire de la Chaire de recherche industrielle principale CRSNG/Hydro-Québec-Thales sur la sécurité des réseaux électriques intelligents et les attaques cyberphysiques et titulaire de la Chaire de recherche Concordia en sécurité des systèmes.
  • Sébastien Gambs, professeur d’informatique à l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux de recherche portent principalement sur la protection de la vie privée et la sécurité informatique, en particulier pour les services géolocalisés et dans le contexte mobile. De 2009 à 2015, il a été titulaire de la Chaire de recherche en sécurité des systèmes d’information conjointe entre Inria et l’Université de Rennes 1.
  • Hugo Loiseau, professeur de sciences politiques à l’Université de Sherbrooke et codirecteur de l’Observatoire des Amériques et du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation. Ses travaux portent notamment sur les aspects diplomatiques et géopolitiques de la cybersécurité.

Jeudi 23 février 2017, 18h

RÉSERVATIONS REQUISES

Gratuit – Ouverture des portes à 17h30

Amphithéâtre (SH-2800) du pavillon Sherbrooke de l’UQAM
200, rue Sherbrooke Ouest
Métro Place-des-Arts

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !