Promouvoir la diversité culturelle

Entrevue de Michèle Rioux par Claude Gauvreau, le 10 avril 2018, 10 avril 2018, Michèle Rioux

Le LATICCE mesurera la présence et la visibilité des productions culturelles québécoises sur les plateformes numériques.

« Depuis une dizaine d’années, on constate l’abondance de l’offre culturelle sur Internet, en particulier pour la musique et l’audiovisuel. Les milieux culturels québécois perçoivent toutefois un déséquilibre entre les contenus locaux disponibles et les contenus étrangers qui dominent les catalogues des plateformes numériques les plus populaires, telles que Spotify, iTunes/AppleMusic, Netflix, Youtube et Google Play Music.

«On peut tout trouver sur les plateformes numériques transnationales, mais sont-elles aussi diversifiées qu’on le prétend? Les productions musicales et audiovisuelles québécoises et canadiennes y rayonnent-elles?», demande la professeure du Département de science politique Michèle Rioux, directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM). Le hic est qu’il n’existe pas de portrait global des flux culturels sur ces plateformes et qu’aucun outil ne permet de mesurer la disponibilité des contenus canadiens.

C’est pour combler ces lacunes que le Laboratoire de recherche sur la découvrabilité et les transformations des industries culturelles à l’ère du commerce électronique (LATICCE) a été lancé en février dernier. Rattaché au CEIM et codirigé par Michèle Rioux et Jean-Robert Bisaillon, président de MetaD.media, le LATICCE vise à établir un indice de découvrabilité. Cet indice servira à mesurer la qualité de l’offre en contexte numérique. La découvrabilité renvoie au potentiel pour un contenu, un produit ou un service de capter l’attention des internautes. […] »

Pour lire l’article complet, visitez ACTUALITÉS UQAM

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !