Les nationalismes québécois face à la diversité ethnoculturelle

15-16-17 mai 2013, à l'UQAM

« Si vous n’arrivez pas à télécharger les enregistrements des conférences, rendez-vous sur le site d'Apple, à l’adresse suivante : http://www.apple.com/ca/quicktime/download/ » 15 mai 2013 CONFÉRENCE D'OUVERTURE Un Québec qui perd ses repères: les grands défis du nationalisme québécois 16 mai 2013 PANEL 1. HISTOIRE ET QUESTION NATIONALE Présidence : Anne-Marie D’aoust, Professeure, Département de science politique, Université du Québec à Montréal La diversité ethnoculturelle dans la perspective de l’intérêt national L’intégration à une tradition politique nationale PANEL 2. LE DÉFI DU PLURALISME Présidence : Myrlande Pierre, Chercheure associée, Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté, Université du Québec à Montréal Pluralisme identitaire et nationalisme : Une union fatale ? « Les creux de vague s’expliquent » : la permanence tranquille et les accommodements raisonnables au Québec Nationalisme québécois et multiculturalisme canadien PANEL 3. LES LOGIQUES DU NATIONALISME CONSERVATEUR Présidence : Sid Ahmed Soussi, Professeur, Département de sociologie, Université du Québec à Montréal Le nationalisme conservateur face à la diversité : un retour à Lévesque? L'islam intégriste, l'hostilité à l'immigration et la droite nationaliste : quels rapports? Le néoconservatisme québécois et l’échec du mouvement souverainiste : une citoyenneté ambiguë PANEL 4. LAÏCITÉ ET RÉGIME RÉPUBLICAIN Présidence : Idil Atak, Chercheure postdoctorante, Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté, Université du Québec à Montréal La laïcité comme caractéristique distinctive du Québec L’idéologie canadienne De l'adoption et de la mise en œuvre d'une Charte québécoise de la laïcité 17 mai 2013 PANEL 5. LES FRONTIÈRES INTERNES Présidence : Sid Ahmed Soussi, Professeur, Département de sociologie, Université du Québec à Montréal Nationalisme québécois, diversité ethnoculturelle et citoyenneté Démocratie, nation et ethnie : Le problème des frontières Quelle nation au-delà du principe de préséance de la majorité ? PANEL 6. LES ENJEUX DE LA CITOYENNETÉ Présidence : Paul Eid, Professeur, Département de sociologie, Université du Québec à Montréal Le nationalisme comme obstacle à la création d’un État de droit L’avenir du nationalisme québécois : liberté, égalité, fraternité La nécessaire appropriation des dimensions fondamentales de la culture québécoise dans une perspective nationaliste des Québécois issus de l’immigration Panel de clôture Présidence : Pierre Toussaint, Professeur, Département d’éducation et pédagogie, Université du Québec à Montréal Laïcité et valeurs communes au Québec : volonté intégrative ou intention ségrégative? Dormance du nationalisme québécois, diversité ethnoculturelle croissante et construction d'une culture politique commune: pistes de réflexion Nationalisme et immigration : De l'indifférence à la culpabilité

Thématique

La question nationale demeure non résolue au Québec, puisque l’option souverainiste semble incertaine dans l’immédiat bien qu’elle soit fortement revendiquée, et que l’option fédéraliste n’apporte pas de réponses satisfaisantes pour une large proportion de citoyens et de forces politiques. Or l’option nationaliste fait face à de nombreux défis, certains relevant de la conjoncture politique et économique internationale, et d’autres de la reconfiguration du paysage politique et démographique au Québec. Plusieurs de ces défis concernent la pensée nationaliste/souverainiste face à la diversité ethnoculturelle. Entendons par là l’immigration et le fait minoritaire au Québec dont il faut rappeler l’hétérogénéïté intra et intercommunautaire. En effet, si la diversité ethnoculturelle a toujours été constitutive de la société québécoise, l’immigration contemporaine suscite aujourd’hui de nouvelles interrogations concernant les modalités de son incorporation économique, politique et culturelle à la nation québécoise, ces enjeux concernant d’ailleurs l’ensemble du peuple québécois. Dans ce nouveau contexte et à l’instar de ce qui se passe dans plusieurs démocraties occidentales, le thème de l’identité nationale est redevenu un sujet délicat et un objet de controverse. Et c’est la façon même dont les nationalismes se pensent et définissent l’identité nationale ainsi que leurs frontières avec l’altérité qui est en pleine transformation.

Le présent colloque (voir programme) se veut un moment de réflexion sur les nationalismes québécois face à la diversité ethnoculturelle, par le biais de ce qui fait la spécificité de la Chaire : l’étude et la prise en compte de l’ethnicité et de la citoyenneté.

La diversité ethnoculturelle minoritaire sur le territoire du Québec suscite plusieurs questions. Quel statut a-t-elle dans la pensée des nationalismes? Comment ce statut s’inscrirait-t-il dans les projets de constitution, de république et de citoyenneté québécoises? Quelles orientations émanent des perspectives nationalistes sur l’aménagement de la diversité ethnoculturelle, la question des droits et la lutte contre les discriminations? Quelles positions originales émanent des minorités ethnoculturelles elles-mêmes au sein de la mouvance souverainiste en particulier?
Plusieurs thèmes qui interpellent les chercheurs universitaires émergent alors, dont, par exemple :

  • Les figures et les transformations historiques du nationalisme québécois (ethnique et culturel ; civique et républicain) et la question de la citoyenneté
  • Les perceptions (d’ailleurs diversifiées) des minorités ethnoculturelles face à la question nationale
  • La résurgence du nationalisme conservateur et l’affirmation d’une droite nationaliste

15 mai 2013 à 17h30

Conférence d’ouverture et réception

Salle D-R200, Pavillon Athanase-David, UQAM

1430, rue Saint-Denis, H2X 3J8

16 et 17 mai à 9h00

Conférences

Salle DS-R520, Pavillon J.-A. DeSève, UQAM

320, rue Sainte-Catherine Est, H2X 1L7


Pour information, contactez

criec@uqam.ca

514.987.3000, poste 3318

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !