(Im)mobilités, espaces & frontières

Date limite : 20 mars 2023

Depuis la levée de certaines restrictions sanitaires et la réouverture des frontières, les flux migratoires terrestres se sont intensifiés et posent des défis considérables pour plusieurs régions du monde, tant pour les pays de destination que de transit (OIM, 2022). En effet, les nouvelles formes d’(im)mobilité, notamment depuis la pandémie, soulèvent des enjeux liés à la gestion des flux migratoires et au respect des droits humains, et ce, à l’échelle mondiale. La récente hausse des demandes d’asile, déposées par les personnes ayant atteint le Canada par le chemin Roxham, illustre d’ailleurs cette tendance; ces arrivées soulèvent des préoccupations quant à la complexité des trajets migratoires, la gestion des frontières ou encore l’accueil par la société québécoise/canadienne.

Alors que les contrôles migratoires deviennent de plus en plus restrictifs et que les pratiques des États à l’intérieur et au-delà de leurs frontières territoriales s’intensifient, les trajets s’allongent, tant dans l’espace que dans le temps, et les migrant.e.s ont tendance à emprunter des routes plus dangereuses. En ce sens, les parcours migratoires se fragmentent, notamment à travers des (im)mobilités diverses, des transits courts ou longs, des pauses, des redémarrages et des allers-retours (Miranda & Silva, 2020). On observe la formation de nouveaux espaces transnationaux ainsi que l’émergence de nouvelles relations de pouvoir hétérogènes et ambiguës entre les migrant.e.s et une variété d’acteurs.trices, et ce, tant dans les pays de transit que de destination.

L’Observatoire de géopolitique organise un atelier et une présentation de projets, destinés aux étudiant.e.s de 2e et 3e cycles, ainsi qu’une présentation par affiches, pour les étudiant.e.s de 1er cycle.  La présentation des projets aura lieu le 6 avril 2023.

APPEL À COMMUNICATIONS – ATELIER

APPEL À COMMUNICATIONS – PRÉSENTATION PAR AFFICHES

Date limite de soumission : 20 mars 2023

CALL FOR PAPERS – WORKSHOP

CALL FOR PAPERS – POSTER SESSION

Deadline for submission : March 20th, 2023

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !