Co-écrit par Olivier Schmitt et d'autres collaborateurs du RAS

Les nouvelles formes de guerre

Le Rubicon, volume 2, 144 pages, 14 juin 2022, 14 juin 2022

On parle beaucoup de la « guerre » mais elle reste une notion molle, aux contours mal définis, en premier lieu parce qu’elle est un phénomène protéiforme : la « guerre » n’est pas qu’un conflit armé interétatique comme celui qui oppose actuellement la Russie et l’Ukraine, c’est aussi et même beaucoup plus souvent des opérations clandestines, des actions invisibles mais influentes, ce que l’on appelle la « guerre cognitive », c’est la désinformation, la « guerre » contre le virus, le rôle des technologies, l’importance de la formation, de la temporalité, etc. C’est, en d’autres termes, un « fait social total ». Ce volume revient sur les différentes formes de la guerre, et ses évolutions les plus récentes, illustrées par des exemples concrets, tirés des quatre coins du monde.

Une nouvelle génération d’experts renommés, d’observateurs avisés des opérations en cours livre ici ses points de vue éclairés, accessibles au plus grand nombre et accompagnés d’une riche infographie. Les différentes contributions de ce livre sont issues de la plateforme francophone d’analyse de questions internationales Le Rubicon.

SOMMAIRE

  • « Chronos et Athéna. Le facteur temporel dans les questions stratégiques», par Olivier Schmitt
  • « Gagner la guerre avant la guerre, c’est d’abord préparer les chefs», par le général Benoît Durieux
  • « La guerre cognitive : agir sur le cerveau de l’adversaire», par le colonel David Pappalardo
  • « Les technologies nouvelles et émergentes changent-elles la donne pour les petites puissances », par le général Michael Claesson et Zebulon Carlander
  • « Les « libérateurs » : comment la « galaxie Prigojine » raconte la chevauchée du groupe Wagner au Sahel», par Maxime Audinet et Colin Gérard
  • « Qu’est-ce qu’une action clandestine réussie ?», par Damien van Puyvelde, Rory Cormac et Calder Walton
  • « Les réfugiés peuvent-ils être utilisés comme armes ? Un défi pour l’Occident», par le major Eric Hovey
  • « La mobilisation des militaires dans la crise sanitaire. Les risques d’une armée « à tout faire »» par Matteo Mazziotti di Celso
  • « Amplitude et subtilité du droit international humanitaire dans la guerre en Ukraine», par Julia Grignon

Pour se procurer cet ouvrage

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !