Journée d’étude sur les pays postsoviétiques et les pays postcommunistes d’Europe

Date limite: 5 décembre 2016

****Appel à propositions**** Journée d’étude sur les pays postsoviétiques et les pays postcommunistes d’Europe 20 janvier 2017 Université de Montréal Organisée par le Réseau québécois d’études postsoviétiques, en collaboration avec la Chaire d’études ukrainiennes de l’Université d’Ottawa, le CERIUM de l’Université de Montréal et l’Observatoire de l’Eurasie du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) de l’UQAM. Il nous fait plaisir de vous inviter à une journée d’étude sur les pays postsoviétiques et les pays postcommunistes d’Europe (Europe centrale, Europe orientale, Caucase, Asie centrale). La journée d’étude est ouverte aux étudiants de maîtrise et de doctorat en sciences humaines ou sociales. Elle fait suite au succès de la journée d’étude sur l’Ukraine, organisée l’année dernière à l’Université d’Ottawa. La formule de la journée d’étude donne l’opportunité à des étudiants des cycles supérieurs de présenter et discuter de leur recherche dans une ambiance cordiale. La journée d’étude comprend trois ateliers structurés pour favoriser la discussion entre les participants, avec une courte présentation de dix minutes par chercheur puis vingt minutes de discussions, commentaires et questions avec le président de panel et les autres participants. Les participants n’ont pas besoin de soumettre le texte de leur présentation avant ou pendant l’atelier, le but de l’exercice étant de présenter l’avancée des travaux en cours, de tester certaines idées et de recevoir des commentaires de la part des autres participants. Il n’est donc pas nécessaire, pour participer, d’avoir complété son enquête de terrain. Nous encourageons, au contraire, les étudiants en début de parcours à profiter de cette opportunité pour obtenir des commentaires et conseils sur une version préliminaire de leur projet de recherche. La journée d’étude aura lieu principalement en français, mais les intervenants qui le souhaitent peuvent s’exprimer en anglais pendant les ateliers. Il est donc nécessaire que les participants soient en mesure de comprendre le français. La proposition peut être rédigée en français ou en anglais. Nous invitons les étudiants de maîtrise et de doctorat qui font des recherches sur les pays postsoviétiques ou les pays postcommunistes d’Europe à soumettre une proposition dans les domaines des relations internationales, de la politique comparée, de l’économie politique, de la sociologie, du droit, de l’histoire ou de toute autre discipline en sciences sociales et humaines. Les personnes intéressées à participer à cette journée d’étude sont invitées à soumettre une proposition de 200 mots avant le 5 décembre 2016. La proposition doit être envoyée par courriel à l’adresse suivante : reseau.postsov@gmail.com Nous espérons lire votre proposition bientôt.
  • Dominique Arel, Titulaire de la Chaire d’études ukrainiennes
  • Frédéric Mérand, directeur du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CERIUM)
  • Michèle Rioux, directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation, UQAM
  • Guillaume Sauvé et Isabelle Fortin, Membres du comité organisateur du Réseau québécois d’études postsoviétiques
Appel à propositions – Journée d’étude 20 janvier 2017

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !