Gouvernance d’Internet : émergence de nouveaux clivages

Volume 2, numéro 2., 14 novembre 2013, Guillaume Murphy, Olivier Dagenais, Thomas Scorticati

Résumé analytique Dans la gouvernance des TIC, deux grands événements diplomatiques sont survenus au cours de la dernière année. Premièrement il y a le grand débat sur le rôle de l’Union internationale des télécommunications dans la gouvernance d’Internet qui suit un modèle multi-parties prenantes plutôt qu’un modèle centré sur la coopération strictement interétatique. Le deuxième est sans aucun doute les révélations de M. Snowden et les découvertes sur la surveillance à grande échelle effectuée par les États-Unis dans le cyberespace. Cette chronique aborde ces deux grands enjeux de la gouvernance d’Internet. Notons que Michèle Rioux a participé à la réunion de Giganet (Graduate Institute, Geneva) les 17 et 18 mai 2013 où elle a présenté une communication dont le texte sera publié dans M. Rioux, B. Company and N. Adam, « Competing Institutional Trajectories of Global Regulation – Internet in a Fragmented World », Rolf H. Weber, Roxana Radu, Jean-Marie Chenou, The evolution of global Internet policy: new principles and forms of governance in the making?, Shulthess, 2013, 230 p. Madame Rioux a également rencontré à l’UIT, M. H. Zhao Vice secrétaire –général, M. P. Maloor, conseiller pour les stratégies et les politiques, et M. M. Fall, chef de la division de l’environnement réglementaire et commercial. ISSN 2292-2288

Documents joints

Contenu Révélations sur la NSA, quels enjeux pour la protection de la vie privée ?, 2 À suivre dans la prochaine chronique : le plan Obama sur la réforme de la cybersurveillance aux États-Unis, 10 La gouvernance d’Internet et l’Union internationale des télécommunications, 12

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !