Cybersécurité et concurrence | Équipementiers chinois et chaîne d’approvisionnement

Volume 2, numéro 1, 27 février 2013, Nicolas Adam, Olivier Dagenais, Guillaume Murphy

Chronique économique des TIC Bulletin réalisé par le Centre d’Études sur l’intégration et la mondialisation dans le cadre du projet d’études sur les technologies de l’information et des communications (ETIC)

RÉSUMÉ ANALYTIQUE Un rapport officiel américain sur deux équipementiers informatiques chinois, Huawei et ZTE, met en garde les acteurs tant privés que publics américains sur les risques à la sécurité nationale que poserait la poursuite de l’intégration de ces firmes à la chaîne d’approvisionnement informatique et de télécommunication américaine et globale. On y recense notamment des problématiques potentielles d’indépendance face au gouvernement chinois et des liens avec des organisations et gouvernements voyous, d’une part, ainsi qu’un historique de pratiques architecturales douteuses, de dysfonctionnements, de non-coopération et de dénis. D’autres États à travers le monde érigent également des politiques nationales concernant la chaîne d’approvisionnement des télécommunications, allant de l’exclusion de ces firmes à la supervision de leur fourniture par des organismes indépendants. Suite à une décision favorable de l’OMC dans le cadre d’un conflit commercial l’opposant aux États-Unis, Antigua-et-Barbuda envisage d’offrir en ligne des produits de consommation culturels américains desquels les compensations pour droits d’auteur seraient suspendues. Le petit pays, dont une partie importante de l’économie fut atteinte par des politiques américaines protectionnistes concernant les paris en ligne, utilise ainsi un autre aspect de l’économie numérique ― et un levier politiquement sensible ― dans sa tentative de récupération du manque-à-gagner économique et commercial. Une coalition industrielle s’institue en nouveau lobby de défense de valeurs traditionnellement portées par les associations de défense des droits des internautes. DANS CE NUMÉRO Cybersécurité et concurrence | Équipementiers chinois et chaîne d’approvisionnement, p. 1 Propriété intellectuelle | Négociations commerciales, p.11
Gouvernance d’Internet | Neutralité des réseaux, p17 Direction scientifique : Nicolas Adam
Recherche et rédaction : Olivier Dagenais et Guillaume Murphy ISSN 2292-2288

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !