Conférence organisée par l'Observatoire sur les missions de paix et opérations humanitaires

Comprendre les transformations en Afrique de l’Ouest : les défis pour la paix et la sécurité

Jeudi 22 janvier 2014, 18h à 20h, Salle des Boiseries J-2805 Pavillon Judith-Jasmin, 405, rue Sainte-Catherine Est

Présentation

L’Afrique de l’Ouest est un espace sociopolitique qui connaît actuellement des transformations et des crises profondes. Dans le cadre des activités de l’Observatoire sur les missions de paix et opérations humanitaires de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, cette conférence vise à proposer des clés de compréhension des principales problématiques de paix et de sécurité de la sous-région. La fragilisation de la situation au Mali en 2012 et l’intervention française en janvier 2013 au nom de la lutte contre le terrorisme a été un tournant important, qui pose la question de l’opportunité de la réponse militaire.
Avec près de 30 000 effectifs des opérations de paix des Nations Unies présents au Mali, Côte d’Ivoire et Libéria, la sous-région est l’une des principales zones réceptrices d’interventions de maintien et de construction de la paix dans le monde. Parallèlement, les États-Unis, la Chine, et l’Union Européenne s’intéressent de plus en plus aux questions de paix et sécurité dans cette zone possédant d’importantes ressources naturelles. La croissance économique très élevée dans les principaux pays de l’Afrique de l’Ouest contraste avec la situation sociale de la majorité des populations, tandis que la crise humanitaire posée par la propagation du virus Ebola menace la stabilité et le dynamisme économique de la sous-région. Enfin, les échéances électorales de 2015 dans de nombreux pays pourraient profondément redessiner la carte politique. Pour discuter de ces problématiques qui participeront à façonner l’avenir de l’Afrique de l’Ouest à court, moyen, et long terme, les cas spécifiques du Mali, du Burkina-Faso, de la Côte d’Ivoire, et des pays les plus touchés par l’épidémie d’Ebola (Sierra Leone, Libéria, Guinée) seront présentés.

Programme

Les conséquences de l’épidémie du virus Ebola pour la paix et la sécurité en Sierra Leone, Libéria, et Guinée

  • Frances Fortune, consultante dans le domaine de la construction de la paix ; ancienne directrice Afrique, ONG Internationale Search for Common Ground.

Insurrection populaire, gestion de la transition et année électorale au Burkina Faso: maintenir la paix à tout prix

  • Émile Ouédraogo, PhD, Institut de hautes études internationales et du développement de Genève (IHEID), Suisse ; chercheur en résidence, Observatoire sur les missions de paix et opérations humanitaires, Chaire Raoul-Dandurand.

Les interventions internationales dans le cadre de la crise malienne

  • Philippe Larose, candidat à la maîtrise, UQAM ; chercheur en résidence, Observatoire sur les missions de paix et opérations humanitaires, Chaire Raoul-Dandurand.

Reconfigurations du pouvoir politique et interventions internationales en Côte d’Ivoire

  • Maxime Ricard, candidat au doctorat, UQAM ; chercheur en résidence, Observatoire sur les missions de paix et opérations humanitaires, Chaire Raoul-Dandurand.

Sous la présidence de :

  • Michel Duvalhttp://dandurand.uqam.ca/chercheurs/64-chercheurs/317-michel-duval.html, président, Observatoire sur les missions de paix et opérations humanitaires; ancien ambassadeur canadien à l’ONU de 1997 à 2002.
  • Bruno Charbonneau, directeur, Observatoire sur les missions de paix et opérations humanitaires ; professeur agrégé, Université Laurentienne.

Inscription gratuite et obligatoire en ligne

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !