Une synthèse exploratoire du courtage en connaissance en santé publique

11 juin 2013, Valéry Ridde

Valéry Ridde, Christian Dagenais, Michèle Boileau (2013). Une synthèse exploratoire du courtage en connaissance en santé publique. Santé publique,25(2), 137–146.

Il est réclamé que les politiques et interventions en santé publique soient fondées sur des données probantes. Aussi, pour favoriser l’utilisation des résultats de recherche, le recours à des courtiers en connaissances est de plus en plus suggéré. Cet article présente une synthèse exploratoire de l’état des savoirs concernant cette nouvelle stratégie. Nous avons réalisé une étude de portée (scoping study) en consultant les principales banques de données. Dix-neuf articles ont été inclus dans l’analyse qui a été conçue avec une grille élaborée de façon itérative. La synthèse montre que les initiatives de courtage de connaissances comportent i) des activités de planification (identification des parties prenantes, création de réseaux et partenariats, analyse du contexte, identification des problèmes, identification des besoins), ii) un soutien aux courtiers (formation, aide technique, élaboration d’un guide de pratique) et iii) les activités de courtage en soi (gestion de l’information, liaison entre producteurs et utilisateurs de connaissances, formation des utilisateurs). Seulement quatre articles présentent des données empiriques sur les effets des activités des courtiers. Trois sont associées à une augmentation du niveau de connaissance du public visé. Aucune étude n’a démontré d’impact sur les comportements cliniques et sur le contenu des politiques publiques. Cette synthèse a mis au jour les défis des initiatives de courtage ainsi que les caractéristiques et habiletés que devraient détenir un courtier. Si le courtage de connaissances semble prometteur, un effort doit maintenant être effectué pour qu’il soit plus systématiquement évalué afin d’apporter des preuves de son efficacité.

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !