Les nationalismes québécois face à la diversité ethnoculturelle

Micheline Labelle, Rachad Antonius et Pierre Toussaint (dir.) (2013).Montréal, Éditions de l'IEIM, 2013, 29 octobre 2013, Micheline Labelle, Rachad Antonius, Pierre Toussaint

La Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) a le plaisir de vous annoncer la publication des actes du colloque Les nationalismes québécois face à la diversité ethnoculturelle. Nous sommes heureux de vous annoncer la parution, mercredi 30 octobre 2013, des actes du colloque Les nationalismes québécois face à la diversité ethnoculturelle aux Éditions de l’Institut d’études internationales de Montréal. Nous vous invitons à faire circuler l’information dans vos réseaux. Micheline Labelle, Rachad Antonius et Pierre Toussaint (dir.) (2013). Les nationalismes québécois face à la diversité ethnoculturelle, Montréal, Éditions de l’IEIM, 2013. Résumé Le débat au sein des courants nationalistes sur l’aménagement de la diversité ethnoculturelle est d’une grande pertinence sociale et scientifique, étant donné ses conséquences politiques. Ce débat soulève des enjeux majeurs pour la société québécoise, tels que la conciliation entre des objectifs sociodémographiques, d’une part, et des principes d’ouverture et de respect des droits des minorités, d’autre part ; ou entre la mise en œuvre de la politique de l’interculturalisme et l’orientation multiculturaliste qui est revendiquée par plusieurs acteurs sociaux au Québec. Les controverses au sein des courants nationalistes québécois ne facilitent pas le consensus sur ces sujets. Les actes du colloque Les nationalismes québécois face à la diversité ethnoculturelle, tenu à l’UQAM en mai 2013, dressent un état des lieux de ces positions et invitent à la réflexion sur l’évolution et les variantes du nationalisme québécois face aux questionnements soulevés par les enjeux de la diversité ethnoculturelle. Avec la contribution de Rachad Antonius, Daniel Baril, Claude Bariteau, Marc Chevrier, Charles-Philippe Courtois, Jocelyne Couture, Mouloud Idir, Micheline Labelle, Guy Lachapelle, Anne Legaré, Jonathan Livernois, Danic Parenteau, Joëlle Quérin, Christian Rioux, Joseph Yvon Thériault, Pierre Toussaint et Daniel Turp. Table des matières Mot des directeurs de publication, p. i Conférence d’ouverture – Guy Lachapelle Pour retrouver nos repères… Les nationalismes québécois face à la diversité culturelle, p. 7 Histoire et question nationale -Charles-Philippe Courtois La diversité ethnoculturelle dans la perspective de l’intérêt national, p. 19 – Joseph Yvon Thériault Moralisation de la question identitaire : le retour à une tradition politique nationale, p. 41 Le défi du pluralisme – Jonathan Livernois Les creux de vague s’expliquent : La diversité ethnoculturelle et la « permanence tranquille » québécoise, p. 63 – Danic Parenteau Nationalisme québécois et multiculturalisme canadien. Une critique républicaine du libéralisme anglo-saxon, p. 75 Les logiques du nationalisme conservateur – Joëlle Quérin Le nationalisme conservateur face à la diversité : un retour à Lévesque?, p. 97 – Rachad Antonius L’islam intégriste, l’hostilité à l’immigration, et la droite nationaliste : quels rapports?, p. 107 – Anne Legaré Le néoconservatisme québécois et l’échec du mouvement souverainiste : une citoyenneté ambigüe, p. 125 Laïcité et régime républicain – Daniel Baril La laïcité comme caractéristique distinctive du Québec, p. 145 – Marc Chevrier L’idéologie canadienne, p. 157 – Daniel Turp L’adoption et la mise en œuvre d’une Charte québécoise de la laïcité, p. 179 Les frontières internes – Mouloud Idir Nationalisme québécois, diversité ethnoculturelle et citoyenneté, p. 215 – Micheline Labelle Quelle nation au-delà du principe de préséance de la majorité?, p. 229 Les enjeux de la citoyenneté – Claude Bariteau Le nationalisme ethnoculturel comme obstacle à la démocratie, p. 245 – Jocelyne Couture L’avenir du nationalisme québécois : Liberté, Égalité, Fraternité, p. 259 – Pierre Toussaint La nécessaire appropriation des dimensions fondamentales de la culture québécoise dans une perspective nationaliste des Québécois issus de l’immigration, p. 269 Clôture – Christian Rioux L’énigme québécoise, p. 291 Résumés et liste des auteurs Résumés, p. 307 Liste des auteurs, p. 317 Pour plus d’information, écrivez à criec@uqam.ca Visitez la page Internet à l’adresse suivante : http://criec.uqam.ca/ Et la page facebook de la CRIEC : https://www.facebook.com/CRIEC.UQAM

Texte intégral

Grâce aux éditions Les Classiques des sciences sociales retrouvez maintenant la version intégrale du livre sous la direction de Micheline Labelle, Rachad Antonius et Pierre Toussaint LES NATIONALISMES QUÉBÉCOIS FACE À LA DIVERSITÉ ETHNOCULTURELLE. Actes du colloque annuel de la Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté. http://classiques.uqac.ca/contemporains/antonius_rachad/Nationalismes_quebecois_diversite/Nationalismes_qc.html Le texte du livre au format Word 2008 à télécharger (Un fichier de 274 pages) Le texte du livre au format PDF-texte (Acrobat Reader) à télécharger (Un fichier de 274 pages) Le texte du livre au format RTF (Rich text format) à télécharger (Un fichier de 274 pages)

Documents joints

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !