Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > La violence contre les femmes en République démocratique du Congo : (...)

La violence contre les femmes en République démocratique du Congo : l’économie politique des nouvelles guerres

Jeudi 13 octobre 2011 de 19h à 21h, UQAM

CONFÉRENCIÈRE : Dr. Meredeth Trushen, Professeure invitée, Chaire Gordon F. Henderson en droits de la personne, Faculté de droit, Université d’Ottawa et Professeure, E.J. Bloustein School of Planning & Public Policy
Rutgers University, New Brunswick, New Jersey, États-Unis

The Political Economy of the New War - Vidéo de la même conférence qui s’est déroulé à l’Université d’Ottawa

Cette présentation aborde l’économie politique des nouvelles guerres et ainsi situe la violence contre les femmes dans un contexte analytique, prenant comme étude de cas le conflit civil en République démocratique du Congo.

Les nouvelles guerres sont souvent financées par des réseaux criminels internationaux par le biais de la vente d’or, de diamants, et de coltan (tantalite) aux sociétés transnationales. Ces guerres sont donc liées à de nouvelles relations économiques.

Lorsque prolongées, ce type de guerres aggravent les processus de désintégration de l’État, rendant encore plus difficile pour le gouvernement concerné d’assurer la sécurité humaine et la protection des droits humains. Les nouvelles guerres se servent souvent des enjeux d’identité et perpétuent les divisions ethniques. Elles utilisent des tactiques de guérilla et de terreur, et visent des civils —hommes et femmes — en utilisant notamment le viol comme arme de guerre.

Enfin, les nouvelles guerres sont souvent l’expression de luttes sur les termes et les conditions dans lesquels la production et la reproduction humaines et sociales sont intégrées dans l’économie mondiale.

QUAND : Jeudi 13 octobre 2011 de 19h à 21h

LIEU : Salle des Boiseries, pavillon Judith-Jasmin, 405, rue Sainte-Catherine Est, Local J-2805, Métro Berri-UQAM