Vigie Afriques / Éducation post-secondaire en Afrique : Trait d’union entre mondialisation, développement et innovation

Date limite : 31 juillet 2024

VigieAfriques, chronique dédiée à la veille comparative sur les dynamiques africaines, lance un appel à propositions pour son numéro de septembre 2024. Le thème retenu, « Éducation post-secondaire en Afrique : Trait d’union entre mondialisation, développement et innovation », vise à explorer les transformations et les défis de l’éducation post-secondaire dans les Afriques, dans un contexte de mondialisation croissante et d’innovation rapide.

Le numéro a vocation à explorer un ensemble de questions : comment les institutions d’enseignement supérieur en Afrique adaptent-elles leurs programmes et méthodes pédagogiques face aux influences et standards internationaux ? Comment les initiatives prises par les universités et autres institutions post-secondaires peuvent-elles stimuler le développement économique, améliorer les conditions sociales et résoudre des problèmes locaux grâce à des approches novatrices et adaptées aux besoins spécifiques des communautés africaines ? Quels sont les défis spécifiques que rencontrent les institutions d’enseignement supérieur en Afrique dans leur effort pour rester compétitives et pertinentes sur la scène mondiale tout en répondant aux besoins locaux ?

Les propositions (et les textes en format Word) doivent être envoyés à l’adresse suivante, avec pour objet « Proposition d’article – Numéro septembre 2024 » : cap.afriques@gmail.com.

Les informations suivantes doivent être fournies :

  • Prénom et Nom de l’auteur
  • Notice biographique de l’auteur (Domaine d’expertise, Fonction et affiliation institutionnelle de l’auteur) ;
  • Intitulé et résumé de la proposition (un maximum de 250 mots)
  • Une mention claire du nombre de mots utilisés ;
  • Identification du choix de la rubrique (pour les propositions libres ou hors thème).

Le résumé (en français et en anglais) doit prendre en compte le fait que l’article (dont il doit être le reflet) couvrira au moins les aspects suivants : a) le caractère synthétique de l’article dans un objectif de veille ; b) le contexte dans lequel l’article s’inscrit ; c) les questionnements que soulève le sujet traité, ainsi que les objectifs, la méthodologie et les principales conclusions prévues ; d) une perspective comparative (ne se limiter à un seul pays africain que s’il s’agit de développer une pratique exemplaire ou innovante que l’auteur veut faire connaître-canevas d’une pratique exemplaire disponible sur demande) ; e) cinq mots clés.

En savoir plus.

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !