Dernière conférence-débat

Utopies, fictions et satires politiques: de l’Antitiqué à l’âge classique

Jeudi 14 décembre 2017, de 17h30 à 19h30, salle W-5215, Pavillon Thérèse Casgrain (UQAM)

Vous êtes cordialement invités au cycle conjoint des conférences – débats des Chaires UNESCO-UQAM et ACMÉ – Laval Automne 2017

UTOPIES, FICTIONS ET SATIRES POLITIQUES. DE L’ANTIQUITÉ À L’ÂGE CLASSIQUE

Séances de 17h30 à 19h30 Pavillon Hubert-Aquin, Uqam, Salle A-1642 (1er étage) 400, rue Sainte-Catherine Est Dès l’Antiquité, puis ensuite à l’âge classique, se développe toute une littérature qui aborde des questions relatives à la politique au travers de récits de fiction, satires ou utopies. Le récit est alors utilisé comme un moyen d’éviter la censure dans l’analyse critique du régime en place ou du discours dominant ; comme une façon de mettre en scène des expériences philosophiques sur des sociétés imaginaires, ou encore comme une manière détournée d’éveiller l’intelligence politique du lecteur. Première Séance 12 octobre 2017 de 17h30 à 19h30, salle A-1642, Pavillon Hubert-Aquin (UQAM) : Jean-MarcNarbonne, Aristote et l’irréalisable utopie politique platonicienne (commentateur Mauricio Marsola (Brésil) Deuxième Séance 26 octobre 2017 de 17h30 à 19h30, salle A-1642, Pavillon Hubert-Aquin (UQAM) : Voyer, Aelius Aristide à propos des échecs politiques de Platon et de sa République ‘livresque’(commentateur J-M. Narbonne) Troisième Séance 16 novembre 2017 de 17h30 à 19h30, salle A-1642, Pavillon Hubert-Aquin (UQAM) : Marc Angenot : L’an 2440 de Mercier et les utopies avant 1789 (commentateur Omer Moussaly) Quatrième Séance 30 novembre 2017 de 17h30 à 19h30, salle A-1642, Pavillon Hubert-Aquin (UQAM)3 : Marie-Josée Lavallée, Imaginer et réformer la société renaissante : l’Utopie de Thomas More à la charnière de l’Antiquité et de la modernité (commentateur Adrian Mihai) Changement salle W-5215 Cinquième Séance 14 décembre 2017 de 17h30 à 19h30, salle A-W-5215, Pavillon Thérèse Casgrain (UQAM) : Jérôme Peer-Brie, Aristophane et l’utopie politique (commentateur J-M. Narbonne) suivi du – Lancement des Actes du colloque d’avril 2017, U Laval, Reflets modernes de la démocratie. Entrée Libre

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !