DYNAMIQUE D'UNE LAÏCITÉ DÉVOYÉE ET ISLAMOPHOBIE

Une hypothèse et le débat sur la «Charte de la laïcité» au Québec

28 mars 2017, Siegfried Mathelet

Description

«L’année 2013-2014 au Québec a été marquée par le projet de  » Charte des valeurs  » qui voulait interdire les signes religieux dans la fonction publique. Ce projet lui-même poursuivait l’objectif de renforcer la laïcité et s’inscrivait dans un idéal nationaliste et identitaire. Si son aspect discriminatoire a été amplement dénoncé, il a également soulevé la question de l’islamophobie, alors que le débat laissait circuler plusieurs stéréotypes antimusulmans. Le présent essai revient sur cette période. Il en propose à la fois une description fine et une analyse détaillée. Surtout, il forme une hypothèse générale sur le lien entre une laïcité dévoyée, l’impact des idées d’extrême-droite sur les partis centraux et la montée de l’islamophobie. Il propose avant tout une mise en contexte des débats sur la laïcité et une analyse des événements qui ont mené au débat québécois sur la laïcité. Il fait ensuite apparaître ce qu’il appelle un  » schème idéologique dormant  » qui se greffe au thème de la laïcité et qui incline les débats vers la manifestation d’attitudes, propos ou comportements islamophobes. Cette analyse est posée dans les termes de la théorie des représentations sociales. Cette formulation théorique a l’ambition de cerner une dynamique générale par laquelle progresse l’islamophobie, par laquelle, du moins, elle a pu progresser jusqu’ici au Québec comme ailleurs. Il serait alors possible de dépasser l’analyse théorique pour démontrer empiriquement cette dynamique et son impact négatif.»

Informations

Siegfried Mathelet, Une hypothèse et le débat sur la « Charte de la laïcité » au Québec, Presses de l’Université Laval, Collection Verbatim, 2017 Auteur : Siegfried L. Mathelet Collection: Verbatim Discipline: Philosophie Parution: 1 février 2017 90 pages 5.00 $

Achat

Acheter le livre aux Presses de l’Université Laval https://www.pulaval.com/produit/dynamique-d-une-laicite-devoyee-et-islamophobie-une-hypothese-generale-et-le-debat-sur-la-charte-de-la-laicite-au-quebec-2013-14

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !