Un regard sur la diplomatie scientifique francophone

Balado de l'IEIM : entretien avec Marie Nathalie LeBlanc, 13 mars 2023, Marie Nathalie LeBlanc

Dans une ambiance intimiste, le balado « Coup de fil diplomatique » de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) vous propose des regards uniques sur différents enjeux de politique étrangère. Le temps d’un appel, plongez-vous avec nos expert.es dans les grands dossiers de la diplomatie d’hier et de demain.

Un regard sur la diplomatie scientifique francophone

Dans cet épisode, Marie Nathalie LeBlanc, vice-rectrice de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), nous parlera de l’importance de la diplomatie scientifique francophone.

Extraits :

Dans le cadre de l’AUF et de ses nouvelles orientations, la diplomatie scientifique prend deux significations : l’idée de participer à la construction de politiques publiques internationales en lien avec le monde universitaire […] et en second lieu […], appuyer des décisions politiques qui sont significatives.

L’AUF a porté le projet d’un manifeste de la diplomatie scientifique qui a été signé par 42 pays signataires dans le cadre de la Semaine mondiale de la Francophonie scientifique. Les pays signataires conviennent de prioriser sept mesures : la mobilité des connaissances […], la professionnalisation du corps enseignant et des diplômes […], valoriser les publications scientifiques en français […], normaliser la qualité des établissements scientifiques […], démocratiser le numérique éducatif, développer l’employabilité des jeunes […] et finalement diffuser une culture de médiation et de gestion des conflits à l’intérieur de cet espace scientifique francophone.

En tant que chercheuse, ayant travaillé avec et en Afrique,  j’ai toujours […] considéré essentiel de donner leur juste valeur à mes collègues provenant du continent africain […]. Ce n’est peut-être pas un enjeu qui est relié directement à la diplomatie scientifique, mais je crois que [c’est important] de faire valoir les connaissances produites localement.

Un des premiers enjeux est ce que l’on pourrait appeler la « traductibilité » des connaissances scientifiques […]. Certains scientifiques maitrisent très bien la capacité de traduire leurs connaissances en discours aisément appropriable par les acteurs socioéconomiques, par les acteurs politiques, mais je dirais que ce n’est pas nécessairement un atout généralisé et ça ne fait absolument pas partie de la formation des scientifiques.

Autre enjeu important : la capacité à produire des connaissances qui peuvent avoir un impact dans les politiques publiques, un impact sur la perception que l’on peut avoir. Évidemment, dans mon champ de recherche et compte tenu de mon expertise sur l’islam en Afrique de l’Ouest, je dirais que dans un contexte post 11 septembre […], il y a beaucoup de préjugés et de déconstructions à faire.

– Marie Nathalie LeBlanc

Le balado est aussi disponible sur Spotify et sur Balados UQAM.


Une émission préparée par Clara Denis-Woelffel, animée par Kim-Mi Bui.

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !