Conférence publique

Transformation des politiques de coopération : entre régime d’aide et logiques nationales

Mercredi 23 mai 2012 - 9h à 19h

Mercredi 23 mai 2012 – 9h à 19h
Salle des Boiseries, pavillon Judith-Jasmin, 405, rue Sainte-Catherine Est, Local J-2805, Métro Berri-UQAM
Premier panel – Évaluer le changement : perspectives théoriques et empiriques
  • Michel Vernières, Université Panthéon-Sorbonne: La coopération en matière de valorisation du patrimoine : méthode d’évaluation des projets de coopération.
  • Gabriel C. Goyette, CIRDIS (UQAM) : Continuités et ruptures dans le régime de l’aide : Éléments de théorie pour la pratique.
Deuxième panel – Transformations des logiques nationales de coopération : Regards croisés France–Canada sur le secteur minier
  • Claire Mainguy, Université de Strasbourg : L’exploitation aurifère au Mali: quel rôle pour la coopération française ?
  • Bonnie Campbell, CIRDIS (UQAM) : Transformations récentes dans la politique canadienne en matière de coopération dans le secteur minier
Troisième panel – Politiques rurales et agricoles : Analyse comparative des expériences françaises et canadiennes en Afrique et en Asie
  • Denis Pesche, CIRAD; Jean-Jacques Gabas, Université Paris-VIII-CIRAD; et Vincent Ribier, CIRAD: Le processus d’élaboration de la politique française de coopération dans le secteur agricole et du développement rural : trois décennies de transformations (1980 – 2010).
  • Dominique Caouette, REDTAC (UdM) : Le régime de l’aide canadienne en question : « Perspectives critiques sur les politiques de développement rural et agricoles de l’ACDI » ?
Quatrième panel – Logiques nationales de coopération : Quels enseignements tirer de quatre décennies de transformations ?
  • Jean-Fabien Steck, Université Paris Ouest Nanterre La Défense : Les études urbaines face aux politiques de coopération : quelles influences réciproques, quels objets, quelles pratiques de recherche ?
  • Annik Osmont : Les transformations de l’action urbaine de la coopération française depuis 40 ans.
La conférence sera suivie d’un vin d’honneur pour le lancement des ouvrages suivants : Le temps de la Chine en Afrique , Patrimoine et Développement et Les liens entre sécurité et développement. De l’évidence à l’ambiguïté.

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !