Lancement conjoint d'ouvrages des membres du CIRDIS

Transformation de la politique canadienne de la coopération internationale: Contribution de la réflexion universitaire

Jeudi 8 décembre 2016, 18h au DS-1950 (UQAM)

Le CIRDIS a le plaisir de vous convier au lancement conjoint des ouvrages de trois de ses membres:

Date : Jeudi 08 Décembre de 18h à 20h

Lieu: DS1950, Pavillon J-A DeSève
320, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, H2X 1L7

Sous la présidence de:

Avec la participation de:

Gabriel Goyette
Bonnie Campbell
Stephen Brown
Molly Kane

OUVRAGES:

1.Les transformations des politiques de coopération. Secteurs agricoles et miniers au Canada et en France. B. Campbell, Jean-Jacques Gabas, Denis Pesche et Vincent Ribier (dir.) (2016). Paris, Karthala-GEMDEV et Québec : Presses de l’Université du Québec (PUQ).

Gabriel Goyette
Détenteur d’une maîtrise en science politique spécialisée en relations internationales de l’UQAM, Gabriel C Goyette termine actuellement un doctorat en science politique à l’Université de Montréal. Ses travaux portent sur l’économie politique internationale, particulièrement les politiques d’aide au développement et la responsabilité sociale des entreprises. Gabriel a notamment été coordonnateur des activités du pôle Asie du CÉRIUM (UdeM) et coordonnateur de l’axe aide au développement à la Chaire C.-A. Poissant et au CIRDIS (UQAM). Il a récemment cosigné un article intitulé La politique publique d’aide humanitaire canadienne : entre croissance et incohérence avec François Audet dans la Revue canadienne d’études du développement. Gabriel siège actuellement sur le conseil d’administration de SUCO et s’implique au sein de la Fondation pour la recherche sur le diabète juvénile (FRDJ).

Bonnie Campbell
Professeure titulaire d’économie politique au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Elle est directrice du Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) et du Groupe de recherche sur les activités minières en Afrique (GRAMA).

2. Rethinking Canadian Aid, Second Edition (Repenser l’aide canadienne). Stephen Brown, Molly den Heyer and David R. Black. (2016) University of Ottawa Press.

Stephen Brown
Professeur titulaire à l’École d’études politiques à l’Université d’Ottawa. La majorité de ses recherches portent sur l’intersection des politiques et pratiques des pays du Nord et autres acteurs internationaux avec la politique dans les pays du Sud, surtout en Afrique subsaharienne. Ses publications traitent de la démocratisation, la violence politique, la consolidation de la paix et la justice transitionnelle/État de droit en Angola, au Kenya, au Malawi, au Mozambique et au Rwanda, ainsi que de l’aide au développement, en particulier celle du Canada. Stephen a dirigé l’ouvrage collectif Struggling for Effectiveness: CIDA and Canadian Foreign Aid (McGill-Queen’s University Press, 2012) et a codirigé Rethinking Canadian Aid (avec Molly den Heyer et David Black, Presses de l’Université d’Ottawa, 2014, deuxième édition à paraître en mai 2016), ainsi que The Securitization of Foreign Aid (avec Jörn Grävingholt, Palgrave Macmillan, 2016). Entre 2013 et 2015, il était Senior Fellow au Centre for Global Cooperation Research à l’Université de Duisbourg-Essen, en Allemagne. Il détient une subvention Savoir du CRSH (2013-18) pour ses recherches sur la cohérence des politiques pour le développement et l’aide canadienne. En 2016, il sera chercheur invité au United Nations University World Institute
for Development Economics Research (UNU-WIDER) à Helsinki, Finlande et, en 2017, Fellow au Stellenbosch Institute for Advanced Study en Afrique du Sud.

3. Molly Kane Development Aid chap in Canada and the Third World : Overlapping Histories.Edited by Karen Dubinsky, Sean Mills, and Scott Rutherford. University of Toronto Press, Higher Education Division, 304p.

Molly Kane a plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la justice sociale et de la coopération internationale, plus particulièrement au niveau de l’analyse politique, de la recherche, du plaidoyer, du développement organisationnel et de la formation de coalitions. Elle a occupé le poste de directrice générale de l’organisation de justice sociale internationale Inter Pares de 1996 à 2008. Au cours d’une année sabbatique à Inter Pares, elle aura été professeure adjointe invitée au département Global Development Studies à l’Université Queen’s où elle a entrepris des recherches sur l’économie politique de l’aide et des ONG internationales. Depuis son départ d’Inter Pares, elle a également travaillé avec ETC Group, Pambazuka News et l’organisation canadienne catholique Développement et Paix. Elle a été co-présidente fondatrice du Forum Afrique-Canada de 1999 à 2005, membre du comité d’administration d’ACORD de 1998 à 2010 (présidente de 1999 à 2004), et membre du conseil d’administration du CCCI de 2004 à 2009. Au sein du CCCI, elle a été membre du comité de suivi de la loi sur la responsabilité en matière d’aide au développement officielle C-294 et représentante des organisations de la société civile canadienne au Forum de haut niveau d’Accra sur l’efficacité de l’aide. Elle est actuellement chercheure en résidence au CIRDIS et a récemment rédigé un chapitre intitulé “Canada and the Third World: Development Aid”, dans l’ouvrage Canada and the Third World : Overlapping Histories, sous la direction de Karen Dubinsky, Sean Mills et Scott Rutherford (University of Toronto Press, 2016).

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !