Taxer le commerce électronique transfrontalier et faire contribuer les GAFA à la création et à la production culturelle locale : une équation complexe ?

Volume 12, numéro 7, septembre 2017, 21 septembre 2017, Destiny Tchéhouali

Résumé analytique Dans ce numéro de septembre, notre bulletin explore les relations complexes entre fiscalité et commerce électronique, en proposant une analyse qui met en perspective la possibilité de taxer les achats et ventes en ligne de biens et services culturels sur des plateformes comme Netflix et Amazon, à des fins de financement de la création et de la production culturelle locale. Le numéro relaie également le « Manifeste pour la pérennité et le rayonnement de la culture et des médias nationaux à l’ère numérique », un document qui a mobilisé près de 40 groupes signataires, représentant différents secteurs des industries de la culture, des médias et du contenu au Québec et au Canada et dont la publication intervient dans un contexte où le gouvernement fédéral prépare une réforme de ses lois et politiques en matière de culture et de communications – ainsi qu’un réexamen de la Loi sur le droit d’auteur – et où le gouvernement du Québec revoie sa politique culturelle et sa stratégie numérique. En outre, nous annonçons dans ce numéro la tenue de la première édition du Forum sur la Gouvernance de l’Internet au Québec, un événement majeur qui a rassemblé l’écosystème francophone des acteurs de l’économie numérique pour dresser un état des lieux des enjeux et défis atuels liés à la gestion équitable, neutre et décentralisée des ressources critiques de l’Internet ainsi qu’à la régulation des nouvelles plateformes et des multinationales du Web. Bonne lecture.

Documents joints

Table des matières Taxer le commerce électronique transfrontalier et faire contribuer les GAFA à la création et la production culturelle locale : une équation complexe ? p.2 Manifeste pour la pérennité et le rayonnement de la culture et des médias nationaux à l'ère du numérique, p.6 Les enjeux et défis actuels pour la gouvernance de l'Internet : un premier forum pour dresser un état des lieux au Québec, p.9

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !