Recensions d’ouvrages

Survol des publications 2021-2022 des membres de l’IEIM

En ce début de trimestre d’été 2022, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) souhaite souligner la qualité et diversité des publications scientifiques de ses unités membres.

L’Institut regroupe plusieurs chaires et centres de recherche dont les activités se déploient dans les quatre axes de recherche suivants : (i) mondialisation et gouvernance ; (ii) sécurité et diplomatie ; (iii) identité, citoyenneté et diversité ; et, enfin, (iv) droit international et droits humains.

Nous vous invitons à lire (ou à relire !) ces ouvrages collectifs et monographies parus dans la dernière année, qui ne constituent qu’un petit aperçu des publications récentes des membres de l’IEIM. Vous pourrez retrouver la liste complète dans la section « Publications » de notre site ainsi que sur les sites des unités de recherche.

Bonne lecture !

Co-écrit par Sami Aoun, directeur de l’Observatoire du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord de la Chaire Raoul-Dandurand de l’UQAM, et professeur émérite à l’Université de Sherbrooke.

Avec la contribution de Catherine Viens, membre du CERIAS, candidate au doctorat en science politique (UQAM) et responsable aux projets spéciaux de l’IEIM.

Sous la direction de Tracy B. Fenwick et Andrew C. Banfield, cet ouvrage contient un chapitre de Alain-G. Gagnon, professeur titulaire au Département de science politique de l’UQAM et membre du CRIDAQ et Félix Mathieu, membre du CRIDAQ, diplômé d’un doctorat en sciences politiques de l’UQAM, et professeur adjoint au département de science politique de l’Université de Winnipeg.

Bruno Charbonneau est fondateur et directeur du Centre FrancoPaix en résolution de conflits de la Chaire Raoul-Dandurand et professeur et directeur du Centre de sécurité et de gouvernance des crises (CRITIC) au Collège militaire royal de Saint-Jean.

Adam Sandor est chercheur associé au Centre FrancoPaix en résolution de conflits de la Chaire Raoul-Dandurand.

Geneviève Nootens est membre du CRIDAQ et professeure à l’UQAC.

Jean Lévesque est directeur de l’Observatoire de l’Eurasie de la Chaire Raoul Dandurand.

Yann Roche est titulaire par intérim de la Chaire Raoul-Dandurand.

François Audet est directeur de l’IEIM, Directeur de l’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) et professeur à l’École des sciences de la gestion (ESG).

Stéphane Paquin est directeur scientifique du CEIM et professeur titulaire à l’École nationale d’administration publique (ENAP).

Robert Bernier est professeur à l’ENAP.

Avec, notamment, la collaboration de : Diane Alalouf-Hall (OCCAH), Caroline Coulombe (OCCAH), Yannick Hémond (OCCAH), Gauthier Mouton (CEIM).

Sous la co-direction de Michèle Rioux est professeure au Département de science politique de l’UQAM et directrice du CEIM. Hughes Brisson est chercheur au CEIM.

Sous la direction de François Audet, directeur de l’IEIM et professeur à l’École des sciences de la gestion (ESG).

Sous la direction de Charlie Mballa, membre du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM), professeur-enseignant de Sciences politiques et administratives (Campus St-Jean, University of Alberta, Canada), codirecteur du Groupe de recherche sur les Afriques et l’Amérique latine (GRAAL), directeur du centre d’analyse et de prospective sur les Afriques (Cap-Afriques).

Sous la direction de Christian Lequesne, avec la contribution de Stéphane Paquin, directeur scientifique du CEIM et professeur titulaire à l’École nationale d’administration publique (ENAP).

Publié sous la direction de Danielle Charles-Le Bihan, Joël Lebullenger et Minh Hang Nguyen, cet ouvrage comprend un article de Christian Deblock, chercheur au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) et professeur titulaire au Département de science politique de l’UQAM.

Karine Prémont est directrice adjointe de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de l’UQAM et professeure de politique américaine à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

Marie-Eve Carignan est directrice du Pôle médias et de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents, professeure spécialisée en information, journalisme et communication publique au Département de communication de l’Université de Sherbrooke.

Alain-G. Gagnon est membre du CRIDAQ et professeur titulaire au Département de science politique de l’UQAM.

Co-écrit par Frédérick Gagnon, titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques et directeur, au sein de la Chaire, de l’Observatoire sur les États-Unis. Il est Professeur de science politique à l’UQAM.

Claude Corbo est chercheur en science politique, rattaché au CEIM

Sous la direction de Christian Leduc et Daniel Dumouchel, avec la contribution de Josiane Boulad-Ayoub, titulaire de la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique et professeure émérite au Département de philosophie de l’UQAM.

Dabby Dia est chercheure au CRIDAQ et professeure au Département des sciences juridiques de l’UQAM.

Plusieurs membres du Réseau d’analyse stratégique (RAS) ont participé à cet ouvrage , notamment Stéfanie von Hlatky, co-directrice du Réseau.

Claude-Yves Charron, fellow de l’IEIM et directeur du Groupe de recherche en Cyberdiplomatie et Cybersécurité, a rédigé un chapitre de cet ouvrage publié en janvier 2022.

Sous la direction et avec la contribution de Anne-Marie d’Aoust, professeure au Département de science politique de l’UQAM et membre du CRIDAQ.

Co-dirigé par Caroline Leprince, Chercheure à l’Observatoire de géopolitique de la Chaire Raoul-Dandurand. Cet ouvrage comprend également les contributions de Irasema Coronado, membre associée à l’Observatoire de géopolitique et Élisabeth Vallet, Directrice de l’Observatoire de géopolitique; Chercheure en résidence à l’Observatoire sur les États-Unis, ainsi qu’une préface de Stéfanie von Hlatky co-directrice du Réseau d’analyse stratégique.

Rappelons enfin que le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM), l’une de nos unités constituantes, a spécifiquement organisé un lancement d’ouvrages ce 27 avril 2022. Nous vous invitons à consulter toutes leurs publications.

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !