> >
  • Michèle Rioux

    Directrice, Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) / LATICCE


    Michèle Rioux est professeure titulaire au département de science politique à l’Université du Québec à Montréal depuis 2006. Directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) depuis 2011, elle fut directrice de la recherche du CEIM de 2003 à 2010. Elle a été professeure invitée Erasmus Mundus, MAPP consortium, à l’Institut d’études internationales de Barcelone en 2013 (www.ibei.org). Spécialiste de l’économie politique internationale, ses recherches portent sur les organisations internationales et la gouvernance globale, les firmes transnationales, la concurrence, la société de l’information et le secteur des télécommunications, l’intégration économique et le régionalisme, le commerce électronique, le numérique, et les industries culturelles. Elle fait partie de l’équipe de recherche FRQSC dirigée par Christian Deblock (De l’intégration en profondeur aux accords commerciaux : bilatéralisme et plurilatéralisme dans les politiques commerciales des Etats-Unis, du Canada et du Mexique, 389 000$, 2014-2019) qui avait obtenu un premier financement en 2009-2013). Elle dirige désormais cette équipe avec la programmation "La mondialisation dans un contexte de grandes tensions. L’Amérique du Nord dans un contexte de grande tension ( 287 380 $ sur 4 ans, avec les chercheurs Mathieu Arès, Université de Sherbrooke ; Rémi Bachand, UQAM ; Christian Deblock, UQAM ; Erick Duchesne, Université Laval ; Geneviève Dufour, Université de Sherbrooke ; Gilbert Gagné, Université Bishop’s ; Romain Lecler, UQAM ; Ting-Sheng Lin, UQAM ; Julien Martin, UQAM ; Éric Mottet, UQAM ; Richard Ouellet, Université Laval et Stéphane Paquin, ENAP.

    Au nombre de ses projets de recherche financés, on retrouve Les trajectoires institutionnelles de régulation de l’économie mondiale (CRSH Savoir, 2013-2018). ses plus récents financements sont les suivants :

    2021

    En janvier, elle fut intervenante invitée au colloque du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal qui portait sur le thème des relations internationales en transformation. Sa contribution ainsi que celle des autres invités ont débouché sur la publication d’un livre blanc qui offre une analyse et des recommandations réunies dans un texte qui inclut le point de vue des participantes et participants au colloque. À lire

    2020

    Financement MITACS, Programme Accélération, partenaires SCFP-CMM, Refonder l’intervention de la puissance publique dans un contexte de transformation des industries culturelles et des médias : assurer la souveraineté culturelle et économique du Canada, 105 000$.

    CRTC, Contrat de recherche, 39 495$.

    Faculté de science politique et de droit, Université du Québec à Montréal (UQAM), Reconnaissance facultaire, CEIM, 10 000$.

    2019

    Emploi et développement social Canada, Programme de financement du travail, volet travail et commerce international, Candidate principale, Colloque international : vers une politique commerciale socialement responsable, 110 500$.

    2018

    Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), Engagement Partenarial, Métadonnées et découvrabilité des produits culturels numériques sur les grandes plateformes numériques transnationales, 24 534$.

    Faculté de science politique et de droit, Université du Québec à Montréal (UQAM), Reconnaissance facultaire, CEIM, 10 000$.

    Programme d’investissement communautaire de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI/CIRA), Le contenu francophone canadien : En quête de visibilité dans un monde numérique, 43 650$.

    Faculté de science politique et de droit, Soutien aux activités, Colloque sur la découvrabilité des contenus culturels sur les plateformes numériques transnationales, 2 000$.

    Faculté de science politique et de droit, Université du Québec à Montréal (UQAM), Aide à la publication, Deux économistes à contre-courant, 1 000$.

    Faculté de science politique et de droit, Université du Québec à Montréal (UQAM), Aide à l’organisation de conférences, série de conférences Coalition pour la culture et les médias, 2 000$.

    2017

    Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC), Ministère de la culture et des communications, Québec, Programme Actions concertée, Culture et numérique, Candidate principale (co-chercheurs : Hafedh Mili et Diane Gabrielle-Tremblay), Mesure de la découvrabilité des produits musicaux et audiovisuels québécois sur les plateformes numériques, 213 849$.

    Emploi et développement social Canada, Programme de financement du travail, volet travail et commerce international, Candidate principale, Vers une politique commerciale socialement responsable, 200 000$.

    Xème commission Wallonie-Québec, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF), Projet d’échange CEIM/CEFIR, 5 000$.

    Elle a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels L’Aléna conjugué au passé, présent et futur (PUQ, 2015), Global governance facing Structural Changes : New institutional Trajectories for Digital and Transnational Capitalism (Palgrave, 2015), Building the Americas (Bruylant, Bruxelles, 2007) et Globalisation et pouvoir des entreprises (Athéna, Montréal, 2005) et De la nationalisation du monde à la globalisation (PUL, 2013).

    Rapports et études

    Rioux, M. et S. Zini (2018). Vers une politique commerciale socialement responsable. Un défi pour le Canada et ses partenaires, Rapport synthèse : Consultation publique pancanadienne, Gouvernement du Canada, EDSC.

    Rioux, M. et D. Tchéhouali (2016). Politique culturelles 2.0, Gouvernement du Québec, Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes (SAIC) (SRQC).

    Rioux et al. (2015). Pour une culture en réseaux diversifiée, étude commandée par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international et le Ministère de la Culture et de la Communication de la France.

    Rioux et al. (2014). Analyse des politiques publiques en matière de responsabilité sociale des entreprises, Rapport de recherche CEIM CISO, UQAM Services aux collectivités.

    Elle a organisé plusieurs conférences d’envergure internationale, notamment

    ORGANISATION DE COLLOQUES

    Transformations des industries culturelles, 24 et 26 février 2020, UQAM

    Colloque Découvrir la Culture, 31 mai 2019, UQAM.

    Colloque Politique commerciale socialement responsable, au Canada et ailleurs dans le monde, 27-28 février 2019, Montréal Hotel OMNI.

    Série de 5 conférences sur les intégrations régionales, hiver 2019, CEIM-UQAM.

    Les interconnexions mondiales, série de 5 conférences, UQAM, hiver 2018

    Politiques culturelles 2.0, série de 5 séminaires, UQAM, hiver 2018.

    Americas, one or many, Congrès de l’ACELAC, Montréal, mai 2018.

    Découvrabilité des produits culturels numériques sur les plateformes transnationales, LATICCE, Montréal, UQAM, 22 février 2018.

    Flux et Frontières, Congrès de la Société québécoise de science politique, Montréal, mai 2017.

    Les partenariats transpacifiques et transatlantiques, novembre 2016.

    Cultures, Sociétés et numérique (2015),
    Humaniser le Commerce (I, II et III, entre 2007 et 2011), Débordement sécuritaire (2005),
    Ombres et lumières de la mondialisation (2004),
    Construire les Amériques (2003).

    Elle fait partie du réseau numériques de l’UQAM, du réseau ORBICOM et de plusieurs associations de chercheurs (ISA, ECPR, IPSA). Elle est membre du comité de rédaction de la revue Interventions économiques.

    Elle a publié

    Rioux, M., E. Boulanger, S. Zini, H. Brisson (2021, à paraître), Vers une politique commerciale socialement responsable, PUQ.

    Rioux, M., C. Deblock, S. Zini, et B. Arcand (2021, à paraître), Politique et économie, Manuel de cours, PUQ, Québec, 350 p.

    Rioux, M. (2021, à paraître), Kari Polanyi-Levitt, Palgrave, 120 pages.

    Rioux, M., A. Vlassis, D. Tchéhouali (dirs, 2020), La culture à l’ère du numérique : Plateformes, normes et politiques, PUL, Liège, 242 p.

    Rioux, M., Boulanger, E., E. Mottet (2019, dirs). Mondialisation et connectivité : Les enjeux du commerce, de l’investissement et du travail au XXIeme siècle, PUQ, Québec, 440 p.

    Rioux, M. et H. Brisson (2018). Sylvia Ostry et Kari Polanyi-Levitt : Deux économistes à contre-courant, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 125 p.

    Rioux, M., D. Tchéhouali et F. Verdugo (dirs, 2017). Cultures, sociétés et numérique, Montréal, Institut d’études internationales de Montréal, 305 p.

    Rioux, M., C. Deblock et L. Viau (dirs. 2015). L’Aléna conjugué au passé, au présent et au futur, Québec, Presses de l’Université du Québec, 302 p.

    Rioux, M. et K. Fontaine-Skronski (dirs. 2015). Global Governance facing Structural Changes : New Institutional Trajectories for Digital and Transnational Capitalism, New York, Palgrave,192 p.

    Rioux, M. et C. Deblock (2013). De la nationalisation du monde à la globalisation, Québec, Presses de l’Université Laval, 76 p.

    Elle a notamment été présidente de la Société québécoise de science politique (2016-17). Elle participe à plusieurs comités scientifiques et éditorial.

    Formé en danse contemporaine, elle a plus d’une vingtaine d’oeuvres chorégraphiques à son nom en tant qu’interprète et chorégraphe depuis 1989.
    1987-90 : LES ATELIERS DE DANSE MODERNE DE MONTRÉAL, PROGRAMME PROFESSIONNEL.
    1984-87 : TORONTO DANCE THEATER, PROGRAMME PROFESSIONNEL.
    1981-84 : LES BALLET JAZZ DE MONTRÉAL À QUÉBEC, PROGRAMME PROFESSIONNEL, ÉCOLE DE DANSE DU QUÉBEC.


Publications et conférences (145)

  • Débats économiques et concurrence

    La pensée libérale classique a entretenu deux mythes, celui de la concurrence parfaite et celui du libre-échange. Elle a aussi affirmé leur complémentarité ; les bénéfices du libre-échange dépendant de l’existence d’une concurrence parfaite au niveau des espaces nationaux, et vice-versa. Toutefois, dès la fin du 19ième siècle, les effets de l’échange marchand sur l’organisation économique n’étaient pas exactement ceux que les économistes libéraux avaient à l’esprit en construisant leurs modèles théoriques et (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Vers un droit mondial de la concurrence ?

    Depuis le début des années 90, l’idée de développer un cadre réglementaire de la concurrence au niveau multilatéral pour aborder les pratiques anticoncurrentielles transfrontalières, leurs impacts sur les échanges internationaux et les problèmes de juridiction a fait couler beaucoup d’encre. L’idée n’est pas nouvelle ; elle était même
    inscrite dans la Charte de La Havane qui devait remplacer le fameux Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT) sur lequel la communauté internationale (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • NAFTA : The Trump Card of the United States ?

    Alors que les États-Unis s’apprête à renégocier l’ALENA avec le Canada et le Mexique, il est intéressant de redécouvrir les débats qu’il suscitait à sa création. Cet article nous permet de voir que l’ALENA disposait déjà d’un caractère stratégique à l’époque.
    Résumé
    The North American Free Trade Agreement, (NAFTA) aims to create a unified North American market. Whether or not such a project is to be beneficial to the participating countries- and to the world economy as a whole- is a controversial issue. Much (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • NAFTA : The Trump Card of the United States ?

    C. Deblock et M. Rioux, « NAFTA : The Trump card of the United States ? », Studies in Political Economy, no. 41, 1993, pp.7-44.
    Résumé
    The North American Free Trade Agreement, (NAFTA) aims to create a unified North American market. Whether or not such a project is to be beneficial to the participating countries- and to the world economy as a whole- is a controversial issue. Much of the present debate surrounding NAFTA focuses on the uncertainty of NAFTA’s viability, appropriateness, and (...)

    En savoir plus Télécharger le document :
  • Le libre-échange nord-américain : le Joker des États-Unis

    Rioux, Michèle et Christian Deblock. « Le libre-échange nord-américain : le Joker des États-Unis ». Dans Christian Deblock et Diane Éthier (dirs.), Mondialisation et régionalisation. La coopération économique internationale est-elle encore possible ?, Les Presses de l’Université du Québec, Montréal, 1992, pp. 21-74.
    Vous pouvez acheter le livre Mondialisation et régionalisation. La coopération économique internationale est-elle encore possible ? aux Presses de l’Université du (...)

    En savoir plus Télécharger le document :

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin