Accueil > Les auteurs > Moussa Diop

Moussa Diop

Note biographique

Moussa diop détient un doctorat en sociologie des organisations et développement durable à l’Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales (IRISSO) de l’Université de Paris-IX Dauphine (France). Il a été chargé de cours à l’École Supérieure Polytechnique de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar en 2009-2011. Il est actuellement chercheur post-doctoral au Centre Interdisciplinaire de Recherche en Développement International et Société (CIRDIS) de l’université du Québec à Montréal (UQAM) et membre partenaire au Réseau de recherche en santé des populations du Québec (Santépop : http://www.santepop.qc.ca)

Ses recherches s’inscrivent dans le cadre général des effets de la crise de l’eau dans les pays en développement et les risques sanitaires qui lui sont liés sur fonds de croissance démographique en privilégiant une approche reconnaissant le pluralisme des normes, la diversité des acteurs et l’hétérogénéité des logiques en présence. En s’intéressant à la complexité des enjeux de partenariats dans la gouvernance des services de l’eau et les tensions qui peuvent exister entre public, privé et mobilisation citoyenne, Moussa diop interroge, par ses recherches, les difficultés du développement (par exemple : technicisation croissante) sans cesse rattrapé par un fort décalage avec les pratiques locales, souvent méconnues ou ignorées par les rationalités mise en œuvre par les gestionnaires, techniciens, responsables politiques et bailleurs.

Ses recherches peuvent se comprendre à un double niveau : un niveau socio-anthropologique qui montre les tensions entre des réseaux sociaux existants et une rationalité externe, et un niveau socio-politique qui révèle les conflits entre un système politique local qui a déjà distribué les rôles et leur hiérarchie et les nouveaux mécanismes d’aide qui appelle une autre répartition fondée cette fois sur des compétences nouvelles.


Articles scientifiques  


Articles scientifiques


Publications