> >
  • Teresa Gutiérrez-Haces

    Maria Teresa Gutiérrez Haces a fait une Spécialisation en Économie du Développement à l´Université de Louvain, Belgique, ainsi qu’une Maîtrise en Planification Économique á l’Université d’Anvers et un Doctorat en Études Politiques, Orientation Relations Internationales á l’Université de la Sorbonne-Nouvelle, Paris III.

    Chercheuse Titulaire à l’Institut des Recherches Économiques à l’Université Autonome Nationale du Mexique (UNAM), elle enseigne à la Faculté de Science Politique et Sociales de l’UNAM la « Politique Économique Étrangère en Amérique du Nord » ; « L´Intégration Économique de l’Amérique du Nord » et « Les Relations Mexique-Canada dans l’ALÉNA ».

    Elle est membre du Système National des Chercheurs Niveau II, du Conseil National des Sciences et Technologie (CONACYT) Mexicain.

    Depuis 1988, elle a participé très activement au débat trilatéral entourant le libre-échange et le débat sur la démocratie et les droits humains au Mexique. En 1990, elle a été invitée à témoigner devant le comité des Affaires étrangères de la Chambre des Communes au Canada ainsi qu’au Congrès des États-unis et au Sénat du Mexique sur les possibles impacts de l’ALÉNA.

    En 1992, la professeure Gutiérrez-Haces a fondé l’Association Mexicaine d’Études Canadiennes (AMEC), dont elle a assumé la présidence de 1993 à 1996. En 1997, elle a été la première femme à être élue au Comité Exécutif du Conseil International d’Études Canadiennes. Elle a aussi été membre du Conseil International d’Etudes Québécoises.

    En 1988 elle fut commissionnée par le Président de l’UNAM pour fonder le Centre de Recherche sur l’Amérique du Nord, auquel elle fut rattachée jusqu´en 1994.

    Actuellement, elle dirige un groupe de recherche financé par l’UNAM qui aborde le thème du « Cadre de Régulation et des Mécanismes de Solution de Controverse en matière d’investissement, dans les divers accords de libre-échange des Amériques », ainsi qu’un projet individuel intitulé « L’exportation du modèle ALENA sur la protection aux investissements et les accords bilatéraux de promotion et protection à l´investissement ».

    Depuis 2009, elle fait partie d´un projet de recherche avec le Vale Columbia Center on Sustainable International Investment, de l´Université Columbia à New York intitulé : « Emerging Markets Global Players ».


Ouvrages (2)

Chapitres de livres (3)

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin