UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS)


Biographie

Fondé en 2011, le CIRDIS s’inscrit dans la consolidation des acquis et le prolongement du travail de la Chaire C.-A. Poissant de recherche sur la gouvernance et l’aide au développement (2006-2011) ainsi que du Groupe de recherche sur les activités minières en Afrique (GRAMA) créé en 1998.
Dans un contexte de complexification des enjeux qui relèvent du développement international, tel que la multiplication des nouveaux objectifs assignés aux politiques dites de développement (urgence, sécurité, défense, humanitaire), du nombre d’acteurs (privés et publics) et de leurs relations – au point de perdre une certaine lisibilité, le Centre vise à contribuer à l’approfondissement et au décloisonnement des connaissances sur les logiques et stratégies d’intervention (jeux des acteurs, rôles des institutions) et leurs impacts (économiques, politiques, environnementaux, sociaux et sur les droits humains).

Le CIRDIS privilégie le croisement des regards afin de faire dialoguer des chercheurs-res spécialisés-es dans des domaines d’intervention en lien avec des acteurs du terrain. Les chercheurs-res regroupés-es au sein du CIRDIS ont comme objectif de rendre plus rigoureuses les analyses scientifiques dans ce domaine et plus lisibles les transformations en cours pour le grand public et les intervenants concernés.

Lors de sa création en 2011 jusqu’en 2018, le CIRDIS bénéficiait de la reconnaissance comme centre institutionnel de l’UQAM. Centre de recherche interdisciplinaire établi à l’UQAM, il regroupait des chercheurs-res provenant de différentes facultés et départements, dont sociologie, sciences juridiques, études urbaines et touristiques, géographie et science politique, en plus d’associer des collègues de plusieurs universités dont l’Université de Montréal, Concordia, Ottawa et Harvard. Les activités du centre sont regroupées en cinq axes : Mise en valeur des ressources naturelles ; Coopération internationale ; Droits humains ; Mouvements sociaux et société civile ; et Gouvernance. Ceci explique l’organisation initiale du site. Voir la présentation du CIRDIS en 2019 pour souligner les quinze ans depuis la création de l’Institut d’études internationales de Montréal dont le Centre est une des composantes https://ieim.uqam.ca/spip.php?page=auteur-unites&id_auteur=977&lang=fr.

Du fait de la non-reconnaissance du CIRDIS comme centre institutionnel de l’UQAM à partir du 1er juin 2018, le Centre a dû cesser ses activités telles qu’elles existaient. Ceci explique que ce soient les archives du Centre surtout jusqu’en 2018 qui se retrouvent sous ces axes. La non-reconnaissance institutionnelle du CIRDIS n’a pas empêché cependant la continuation d’activités de recherche, de publication et de diffusion de la part de ses membres comme en témoignent les travaux menés dans le cadre d’un projet CRSH Mines/Santé et le site https://africovid-19.uqam.ca/.



Inscrivez votre adresse courriel pour recevoir toutes les nouvelles du CIRDIS  :


Monographies

Total de 1 publication

Articles scientifiques

Total de 1 publication

Notes de recherche

Total de 1 publication

Périodiques

Total de 7 publications

Articles de journaux

Total de 3 publications

D'autres publications

Total de 13 publications
Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS)

Dans les médias

Total de 17 publications

Conférences

Total de 20 publications

Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8


Communications

Total de 1 publication