> >

Débordement sécuritaire

Éditions IEIM, 2012


Michèle Rioux, Débordement sécuritaire, dir., Montréal, Éditions IEIM, 2012, 384p.

Michèle Rioux est spécialiste de l’économie politique internationale,
professeure au Département de science politique de l’Université du Québec à
Montréal et directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation.
Depuis 2007 elle a développé un projet de recherche sur la gouvernance
globale du travail qui a débouché sur la création d’un vaste réseau de
chercheurs et de partenaires qui s’intéressent au lien travail-commerce et son
évolution à l’ère de la globalisation. Ses travaux sur la régulation de la société
de l’information ont également occupé son temps de recherche depuis 2002.

Table des matières :

  • Préface - Dorval Brunelle
  • Introduction - Michèle Rioux
  • Jean-François Rioux, L’intervention internationale armée : quoi de neuf depuis la diplomatie de la canonnière ?
  • Jean-Paul Hébert, Émancipation des firmes d’armement et dilution de la souveraineté politique en Europe
  • Charles-Emmanuel Côté, Sécurité économique et responsabilité de l’État au sein de l’Organisation mondiale du commerce
  • Amandine Scherrer, Le G8 et la lutte internationale contre la criminalité transnationale organisée : discours, normes, conséquences et enjeux
  • James F. Hollifield, Émergence de l’État migratoire
  • Pierre Jolicoeur, L’engagement des États-Unis au Caucase : la rupture du 11 septembre 2001
  • Bonnie Campbell, Bonne gouvernance, enjeux de sécurité et activités minières en Afrique
  • Marianne Wiesebron, Intégration et sécurité dans les Amériques : les stratégies sécuritaires du Brésil
  • Chalmers Larose, Plan de secours ! La nouvelle stratégie (nord-) américaine de sécurisation du libre-échange
  • Pierre Cyril Pahlavi, La diplomatie de masse canadienne : une stratégie pour le futur
  • David G. Haglund et Justin Massie, Le « problème américain » du Québec : différentiel de perception de la menace dans la communauté de sécurité nord-américaine
  • Peter Lock, Économie des « nouvelles guerres » : une consolidation froide de la paix par la criminalisation ?
  • Conclusion - Michèle Rioux

Pour commander

Prix de vente : 25$

Il est possible de consulter l’introduction et la conclusion dans le fichier joint.


Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin