> >

Éric Boulanger est chargé de cours, directeur adjoint du CEIM et codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est

Les relations de la Chine et de l’Asie avec les États-Unis de Donald Trump

Cahier de recherche


Résumé

Ce texte examine les relations entre les États-Unis, la Chine et l’Asie à l’ère de la présidence de Donald Trump et de l’effritement de l’ordre international libéral. L’Asie se trouve coincée entre les États-Unis et la Chine, deux puissances révisionnistes à leur façon, qui s’éloignent des contraintes de l’ordre libéral et repensent leur connexion à la mondialisation en favorisant les facteurs de souveraineté et de sécurité nationale. L’Asie doit adapter son architecture institutionnelle régionale fondée sur le « régionalisme ouvert » et la « sécurité inclusive ». La stabilité de l’Asie repose cependant sur la présence américaine, sans laquelle elle ne peut ni engager à fond la Chine, ni en équilibrer la puissance.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin