> >

Contenus en ligne, plateformes numériques et gouvernance : des défis transnationaux

Rapport d’analyse, mars 2021

Dr. Antonios Vlassis (Center for International Relations Studies-CEFIR, Université de Liège) est membre du CEIM


Le rapport de mars met tout d’abord en évidence la compatibilité entre l’accord entre les États-Unis, le Mexique et le Canada (AEUMC) et un nouveau projet de loi mexicain visant à réduire la puissance des plateformes de médias sociaux, et analyse les développements récents dans le cadre des négociations sur la fiscalité numérique et celles sur le commerce électronique. Deuxièmement, il se tourne vers plusieurs initiatives politiques concernant la gouvernance des plateformes en ligne. L’accent sera mis sur l’Inde, la Chine, l’Australie et les États-Unis.

Avec la contribution de la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin