> >

Diversité culturelle : l’urgence d’agir

Participation de Michèle Rioux dans ActualitésUqam


Michèle Rioux, professeure au département de science politique à l’UQAM et directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM), plaide en faveur d’une reconstruction de la diplomatie culturelle numérique.

« Si les transformations générées par le numérique peuvent décupler l’accès à la culture, elles peuvent aussi, faute d’être maîtrisées et orientées vers le bien commun par des politiques culturelles adaptées, menacer la diversité des expressions culturelles, souligne Michèle Rioux. Il existe des raisons de craindre que s’accentue le déséquilibre entre les productions anglo-saxonnes destinées au marché mondial et les productions locales et nationales, francophones notamment, qui peinent souvent à s’exporter et à capter l’attention d’un auditoire. »

Lien vers l’article :
https://www.actualites.uqam.ca/2020...

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin