Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Mondialisation, institutions et nouvelle diplomatie commerciale (MIND C) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil MIND C / Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (...) / Une philanthropie nationaliste ? Les rapports entre organisations (...)

Une philanthropie nationaliste ? Les rapports entre organisations philanthropiques musulmanes et État en Inde

Puce noire Mardi 27 avril 2021, de 12h45 à 14h, en ligne

Midi-conférence de la Chaire ICAO

Une philanthropie nationaliste ? Les rapports entre organisations philanthropiques musulmanes et État en Inde

La Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) a le plaisir de vous convier à une conférence virtuelle de l’anthropologue Catherine Larouche le mardi 27 avril 2021, de 12h45 à 14h. La conférence traitera des rapports entre organisations philanthropiques musulmanes et État en Inde.

Résumé

En Inde, un nombre croissant d’organisations philanthropiques musulmanes se mobilisent pour tenter de pallier la discrimination croissante à laquelle est confrontée la minorité musulmane. En effet, de plus en plus d’évidences statistiques suggèrent qu’il existe, proportionnellement, un décalage socioéconomique significatif entre les musulmans et autres groupes religieux dans le pays. Par ailleurs, la montée en force du nationalisme hindou laisse planer un doute quant à la volonté du gouvernement indien d’assurer la protection et le traitement équitable de la plus grande minorité religieuse du pays. Comment les organisations philanthropiques musulmanes conçoivent-elles leur rapport à l’état indien dans ce contexte et quelles stratégies développent-elles pour mener à bien leurs activités ? Fondée sur une recherche ethnographique dans l’État de l’Uttar Pradesh, cette présentation suggère que les organisations privilégient une forme de philanthropie nationaliste plutôt que des stratégies de contestation explicites. La particularité de cette approche permet de réfléchir, de façon plus large, aux limites de la capacité d’action des organisations non-gouvernementales et aux rapports souvent complexes entre État et ONG.

Note biographique

Catherine Larouche est professeure adjointe au Département d’anthropologie de l’Université Laval. Ancrés dans l’anthropologie du religieux et l’anthropologie du développement et de l’humanitaire, ses recherches portent sur les pratiques des organisations philanthropiques musulmanes en Inde, l’organisation des services sociaux et les rapports entre État, ONG et autres associations communautaires. Elle s’intéresse également à l’Islam, aux mouvements de femmes et aux rapports interreligieux en Asie du Sud.

Animation par Marie Nathalie LeBlanc, titulaire de la Chaire ICAO

Événement en ligne, inscription obligatoire

Partager

Partager sur Facebook  
Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada