Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) / De Monetae Mutatione : Petit traité de nouvelle cuisine monétaire

De Monetae Mutatione : Petit traité de nouvelle cuisine monétaire

N°32 , par Henri Regnault

Résumé :

En réponse aux troubles économiques et financiers de la période, toutes les grandes banques centrales ont fini par se lancer dans une création monétaire massive et totalement inédite, accompagnée de taux d’intérêt très faibles ou nuls. La nouvelle cuisine monétaire est donc abondante et pas chère. Elle est très loin de mériter le procès en sorcellerie inflationniste que lui font certains de ses détracteurs. Mais, pour autant, est-elle saine et exempte de risques d’intoxication ?

Pour consulter toute la chronique, clic sur le lien ci-dessous.

P.-S.

1. De la Compagnie de Jésus à la Compagnie des Banques Centrales, p.3
2. La nouvelle cuisine monétaire, abondante et pas chère,. p.6
3. Le procès en sorcellerie inflationniste fait à la nouvelle cuisine monétaire, p.9
4. Les risques d’intoxication de la nouvelle cuisine monétaire, p.12
5. Et mes sous dans tout ça : entre interdiction du cash et taxe patrimoniale, p.14

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)