Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques / L’auto-restriction stratégique d’un libéralisme structurant : La stratégie de (...)

L’auto-restriction stratégique d’un libéralisme structurant : La stratégie de puissance des États-Unis dans le nouveau millénaire

Cahiers Raoul-Dandurand, Note de recherche, numéro 3, septembre 2000, 22 pages.
ISBN 2-9806791-3-5

P.-S.

Géante économique, politique et militaire, la superpuissance américaine domine les relations internationales comme peu de nations ne l’auront fait avant elle. Mais les États-Unis sont aujourd’hui, plus de dix ans après la fin de la Guerre froide, à la croisée des chemins et une réflexion s’impose quant aux orientations stratégiques à adopter. Comment perpétuer la prospérité et la sécurité chèrement gagnées depuis plus de cent ans ? Quels moyens adopter pour maintenir la puissance ? Le pays doit-il se tourner vers les anciennes théories ou est-il contraint de s’engager sur le chemin du futur et d’adopter une nouvelle façon d’exercer sa puissance ?Les auteurs présentent ici une analyse de la puissance américaine en cette fin de millénaire. Ils mettent en relief un cadre théorique novateur qui allie les éléments explicatifs traditionnels de la puissance à des éléments nouveaux, ce qui nous permet de comprendre pourquoi la puissance hégémonique américaine dissuade, menace, inclut et persuade tout à la fois.
Cahiers Raoul-Dandurand, Note de recherche, numéro 3, septembre 2000, 22 pages.
ISBN 2-9806791-3-5

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)