Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) / Le Sommet du G20 de Toronto : promesses, déceptions et dérive sécuritaire

Le Sommet du G20 de Toronto : promesses, déceptions et dérive sécuritaire

31 mars 2011 , par Valérie L’Heureux

Fournier-L’Heureux, Valérie. 2011. « Le Sommet du G20 de Toronto : promesses, déceptions et dérive sécuritaire ». Dans Miriam Fahmy (dir.), L’état du Québec 2011, Montréal : Fides : p. 502-506.

2010 restera une année mémorable pour le Canada, qui fut l’hôte à la fois des Jeux olympiques d’hiver ainsi que des sommets du G8 et du G20. Le Sommet de ce dernier regroupement, qui s’est déroulé à Toronto les 26 et 27 juin 2010, constitue toutefois une déception : « l’occasion ratée du G20 », de titrer le journal français les Échos. Le sommet fut en effet décevant, notamment au regard de la facture salée liée à la sécurité, mais aussi en ce qui a trait aux attentes créées par ce forum, supposé s’atteler à résoudre les déséquilibres économiques mondiaux et s’attaquer aux sources profondes de la crise financière de 2008-2009, d’ordre systémique.

Pour commander L’état du Québec 2011, cliquer ici.

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)