Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Observatoire des Amériques (ODA) / Le cycle de Doha n’aura pas lieu

Le cycle de Doha n’aura pas lieu

No. 08-14. Septembre 2008 , par Mehdi Abbas

Résumé

À Genève, du 21 au 29 juillet 2008 s’est déroulé le dernier acte en date d’un cycle lancé en novembre 2001. Sept ans de réflexion n’auront pas suffi pour conclure un cycle à la fois très ambitieux et d’une grande technicité. Le résultat est décevant à plus d’un titre et appelle une réflexion sur la gouvernance commerciale multilatérale, d’autant plus que le télescopage des calendriers politiques internes aux différents membres ne permet pas d’envisager une relance de la négociation avant fin 2009, voire plus tard. Cette chronique s’organise en trois temps. Le premier met en perspective le déroulement de l’agenda pour le développement de Doha. Le deuxième engage la discussion autour de trois problèmes de gouvernance du système OMC tels que le déroulement du cycle les met en évidence. Le dernier temps formule une proposition quant à l’évolution possible du système commercial multilatéral qui va dans le sens d’un régime international de concurrence praticable tant sectoriel qu’interétatique.

Documents joints

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)