Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques / La crise des otages : quel impact pour l’administration Bush (...)

La crise des otages : quel impact pour l’administration Bush ?

5 mai 2007 , par Nicolas Martin-Lalande

L’impact de la crise des otages britannico-iranienne (23 mars-4 avril) pour l’administration Bush reste difficile à évaluer. Le recul manque. La gestion de perceptions encore fluides se poursuit. La guerre du sens continue. Si l’administration Bush endure des coûts immédiats, elle s’ajuste pour capitaliser sur l’après-crise et réaliser un gain à long terme.

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)