Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques / Discorde dans la « tente républicaine » - L’union difficile du mouvement (...)

Discorde dans la « tente républicaine » - L’union difficile du mouvement conservateur

Idées, mercredi 8 février 2006, p. a7

L’administration Bush voit depuis peu éclore au sein du mouvement conservateur des guerres intestines qu’elle avait jusqu’ici réussi à contenir. Les divers groupes qui composent ce mouvement voient en effet s’amplifier leurs désaccords à propos de plusieurs sujets politiques de l’heure. Écartelée entre les différents groupes, par ailleurs nécessaires à son succès et à celui du Parti républicain, l’administration Bush se voit contrainte de calmer les tensions qui règnent entre eux. C’est notamment dans cette optique qu’elle a depuis quelque temps recours à plus de pragmatisme et à plus de prudence dans ses décisions. Par contre, ceci n’est pas sans entretenir l’insatisfaction de plusieurs conservateurs, qui jugent finalement mi-figue, mi-raisin les décisions prises à la Maison-Blanche. Ceci est d’ailleurs manifeste en ce qui concerne la politique à l’endroit de l’Irak et la politique fiscale. Et, comme pour venir compliquer davantage la tâche de cette administration, le Parti républicain voit depuis peu s’abattre sur lui une série de scandales qui minent son leadership.

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)