Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques / Bolton l’usurpateur ?

Bolton l’usurpateur ?

Idées, mercredi 10 août 2005, p. a7

On croyait la nomination de John Bolton comme ambassadeur aux Nations unies perdue dans les arcanes sénatoriaux : on le disait affaibli par une série d’auditions redoutables et l’opposition marquée d’un sénateur de son propre camp, John Voinovich de l’Ohio. C’était faire fi de l’opiniâtreté du président des États-Unis qui a profité des vacances du Sénat pour nommer Bolton aux Nations unies en contournant le mécanisme d’approbation sénatoriale et en ignorant deux scrutins défavorables.

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)