Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques / Une relation primordiale entre deux peuples frontaliers

Une relation primordiale entre deux peuples frontaliers

Le Devoir , par Louis Balthazar

CAHIER SPÉCIAL, mercredi 9 mars 2005, p. c4

Au-delà des hauts et des bas des sentiments de la population du Québec à l’endroit de la puissance américaine et de ses politiques, il faut bien reconnaître que la relation avec les États-Unis a toujours été et demeure primordiale. Depuis les premiers jours de la colonie française en passant par les invitations répétées du Congrès continental américain à joindre la révolution, l’exil de Papineau et d’autres patriotes, les velléités d’annexion, la réciprocité commerciale, les grandes migrations, les investissements industriels, les influences culturelles, jusqu’aux liens contemporains, dans le cadre d’une nouvelle politique internationale, le voisin américain a constitué, pour le meilleur et pour le pire, un partenaire essentiel à l’évolution du Québec.

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)