Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques / Les défenses anti-missiles

Les défenses anti-missiles

24 mai 2002 , par Sébastien Barthe

Depuis quelques années, les défenses anti-missiles balistiques (DAMB) sont devenues une des
questions de sécurité internationale les plus problématiques. Les États-Unis sont en voie de se munir
de capacités de défense contre des missiles de courte, de moyenne et de longue portée. Cette
perspective peut rassurer autant les civils que les militaires américains, mais elle pose des problèmes
à plusieurs États. La Russie et la Chine, tout comme certains alliés des États-Unis (dont la France et
l’Allemagne), se sont montrées réticentes face au développement de DAMB américaines, alléguant un
nombre de répercussions négatives sur la sécurité internationale. Plusieurs États ont notamment
exprimé leurs craintes quant à l’avenir du contrôle des armements nucléaires stratégiques et à la
prolifération d’une variété de missiles que le développement des DAMB risque d’entraîner dans son
sillon. Avec l’arrivée à la Maison-Blanche de George W. Bush, le développement rapide des DAMB
semble plus inévitable que jamais. Qui plus est, les attentats terroristes du 11 septembre auront
permis à l’administration républicaine de faire avancer ses projets sans rencontrer de résistance
importante.

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)