Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Observatoire des Amériques (ODA) / Résistance, mobilité et identités autochtones en Nouvelle-Espagne, XVIe-XVIIe (...)

Résistance, mobilité et identités autochtones en Nouvelle-Espagne, XVIe-XVIIe siècles

Vendredi 13 avril 2018, de 12h30 à 14h, salle A-3740, pavillon Hubert-Aquin (UQAM)

Par Laurent Corbeil, Chargé de cours et chercheur, Département d’histoire, Université d’Ottawa

Sous la présidence de Victor Armony, Département de sociologie, UQÀM

Résumé

L’une des réactions autochtones à la conquête du Mexique et aux vagues d’épidémies du XVIe siècle fut la mobilité. Au tournant du XVIIe siècle, des dizaines de milliers de Mésoaméricains s’étaient déplacés vers le nord des colonies espagnoles, dans les villes minières où s’entremêlèrent cultures et langues autochtones. Cette présentation discutera des processus de migration, de la contribution autochtone à l’établissement des villes minières et des relations interethniques qui en découlèrent. Nous y découvrirons un monde fascinant où les autochtones firent leurs places et leurs rôles, malgré la domination espagnole.

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)