Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Projet d'études sur les technologies de l'information et des communications (ÉTIC) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil ÉTIC / Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) / Analyses néo-marxistes du phénomène psycho-politique

Analyses néo-marxistes du phénomène psycho-politique

Puce noire 7 septembre 2015 , Omer Moussaly

Résumé

Les penseurs marxistes qui se sont penchés sur l’apport de la psychanalyse à la science politique savent gré à Freud qui a su inscrire son analyse de l’individu dans un contexte social. Nous tenterons dans notre article de relier les efforts déployés de part et d’autre pour faire état de leur interdépendance, sans pour autant négliger les rares réserves émises. Les conceptions d’Antonio Gramsci, de Wilhelm Reich et d’Herbert Marcuse, entre autres, portent en germes une dimension psychanalytique du marxisme. La deuxième partie de l’article est consacrée à la contribution d’Ernesto Laclau qui tente d’abréger la distance entre psychologie individuelle et psychologie sociale.

Pour lire l’article au complet, clic ici.

Partager

Partager sur Facebook  
Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada