Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Projet d'études sur les technologies de l'information et des communications (ÉTIC) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil ÉTIC / Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques / Peacebuilders : une ethnographie des interventions internationales

Peacebuilders : une ethnographie des interventions internationales

Puce noire Lundi 6 mai 2013 à 18 h 30, UQAM, Salle DS-R510, 320, rue Sainte-Catherine Est, H2X 1L7, Métro Berri-UQAM

Conférence d’ouverture de l’école d’été Missions de paix des Nations Unies

Résumé

Pourquoi les interventions internationales de paix arrivent-elles si rarement à atteindre leur plein potentiel ? Me basant sur plusieurs années d’enquête ethnographique dans les zones de conflit à travers le monde, je démontre que les éléments de la vie quotidienne – tels que les habitudes sociales des expatriés, les procédures de sécurité, et les approches habituelles de collecte d’informations sur la violence – ont une forte incidence sur l’efficacité des efforts internationaux.
Bien que venant de toutes les régions du monde et de tous horizons, et ayant a priori fort peu de choses en commun, les acteurs des interventions de paix partagent un certain nombre de pratiques, d’habitudes et de récits quand ils se retrouvent dans une zone de conflit. Ces modes de fonctionnement partagés permettent aux faiseurs de paix internationaux de fonctionner sur le terrain. En parallèle, ces pratiques communes ont aussi un certain nombre de conséquences imprévues qui réduisent fortement l’efficacité des initiatives internationales.

Conférencière : Séverine Autesserre, professeure adjoint, Collège Barnard, Université de Columbia

Mme Autesserre est titulaire d’un Master en Études politiques et sociales de l’Institut d’Études Politiques de Paris, d’un Master en Affaires internationales de l’Université de Columbia, avant d’obtenir son Doctorat en Science Politique de l’Université de New York (2006) et finaliser sont Post-Doctorat à l’Université de Yale (2007). Elle devient par après Professeure adjoint au Département de Science politique du Collège Barnard de l’Université de Columbia, poste qu’elle occupe toujours à ce jour. Mme Autesserre est aussi une praticienne humanitaire chevronnée puisqu’elle agit comme Déléguée à la protection au Kosovo pour Médecins du Monde (2000), avant de devenir coordinatrice administrative et financière, puis cheffe de mission adjoint et par après consultante de Médecins Sans Frontières en République démocratique du Congo (2001 – 2004), pays qui fera l’objet direct de recherches approfondies de sa part, lesquelles mèneront à la publication de plusieurs articles scientifiques (dans African Political Economy, African Affairs, African Studies review, International Organization, African Security Review, Journal of Humanitarian Affairs) ainsi qu’à la publication de The Trouble with Congo : Local Violance and the Failure of International Peacebuilding (Cambridge University Press, 2010). Ses recherches récentes l’ont poussé à s’interroger sur le fait de savoir « pourquoi les interventions internationales de paix arrivent-elles si rarement à atteindre leur plein potentiel » où elle cherche à démontrer pourquoi les éléments de la vie quotidienne ont une forte incidence sur l’efficacité des efforts internationaux.

Inscription gratuite et obligatoire en ligne

http://www.dandurand.uqam.ca/evenements/evenements-a-venir/1127-peaceland-une-ethnographie-des-interventions-internationales.html

Partager

Partager sur Facebook  
Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada