Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Projet d'études sur les technologies de l'information et des communications (ÉTIC) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil ÉTIC / Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques / Après le sommet coréen

Après le sommet coréen

L’élection de Kim Dae-jung comme président de la Corée du Sud, fin 1997, a apporté une politique audacieuse ("politique de la main tendue") prônant la coopération avec la Corée du Nord là où, précédemment, il n’y avait eu que méfiance et adversité. Au sommet qui s’est tenu à Pyongyang entre le 13 et le 15 juin dernier, il semble bien que le leader nord-coréen Kim Jong-il ait décidé de lui rendre la pareille : les deux hommes d’État ont signé un accord qui pourrait mener à une paix entre les deux Corées. S’amorce maintenant une partie qui, si elle est bien jouée, risque de voir la position des deux pays s’améliorer considérablement dans l’ordre régional est-asiatique.

Partager

Partager sur Facebook  
Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada