Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Projet d'études sur les technologies de l'information et des communications (ÉTIC) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil ÉTIC / Publications / Laboratoire de recherche sur la découvrabilité et les transformations des (...) / Rapport d’analyse des modèles d’affaires des plateformes numériques d’écoute (...)

Rapport d’analyse des modèles d’affaires des plateformes numériques d’écoute en ligne

Puce noire 5 septembre 2018 , Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM), Guy-Philippe Wells

Rapport d’analyse MITACS LATICCE-CCM

Résumé

Dans ce rapport, nous présentons les principales fonctionnalités et caractéristiques des plateformes numériques d’écoute en ligne (PNEL) Spotify, Google Play Music et Apple Music pour ensuite définir quelles sont les caractéristiques générales de ce nouveau modèle d’affaires. Nous présentons onze caractéristiques des PNEL qui ont un impact sur l’environnement concurrentiel de ce secteur de l’économie et nous terminons par une discussion sur la pérennité de ce modèle d’affaires.

Contexte

L’écoute en ligne s’impose depuis une dizaine d’années comme étant le nouveau mécanisme de liaison ou la nouvelle interface entre les artistes et les amateurs de musique. Ce mécanisme est le fruit des transformations suscitées par la numérisation des oeuvres musicales et le développement des capacités de transmission des données par le réseau Internet. La transformation numérique a provoqué une diminution des revenus de l’industrie musicale mondiale qui sont passés de 23,8 milliards $ en 1999 à 16,9 milliards $ en 2008 puis à 14,3 milliards $ en 2014. La croissance du piratage et de la distribution numérique a perturbé l’industrie. Les gens écoutaient beaucoup de musique, mais le marché avait de la difficulté à monétiser cette écoute et les consommateurs ne disposaient pas de moyens légal et plus simple pour écouter la musique de leur choix.

Objectifs

En une dizaine d’années, des entreprises telles que Spotify, Google, Apple, Amazon, Deezer et SoundCloud, qui n’existaient pas ou dont la mission n’avait rien à voir avec l’industrie de la musique, sont rapidement devenues les maîtres d’oeuvre de cette nouvelle architecture industrielle.

Les objectifs que nous poursuivons dans ce document sont de dresser un portrait de l’évolution de ce secteur industriel, de présenter les caractéristiques des modèles d’affaires des entreprises étudiées et d’analyser quels sont les impacts des transformations industrielles sur la concurrence.

Partager

Partager sur Facebook  
Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada