Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Projet d'études sur les technologies de l'information et des communications (ÉTIC) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil ÉTIC / Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) / Le Liban : enjeux politiques et internationaux

Le Liban : enjeux politiques et internationaux

Puce noire Mercredi 4 décembre 2019 de 17h à 19h, Théâtre Sainte-Catherine (264, rue Sainte-Catherine Est)

Conférence diplomatique

Dans le cadre des conférences diplomatiques de l’IEIM, nous sommes heureux de vous convier, le 4 décembre 2019, à notre prochain grand événement. Cette conférence diplomatique, qui s’intitule « Le Liban : enjeux politiques et internationaux » portera sur la révolution d’octobre prenant place depuis quelques semaines déjà au Liban.

Pour l’occasion, l’IEIM aura l’honneur de recevoir M. Antoine Eid, Consul général du Liban à Montréal, Louis de Lorimier, fellow de l’IEIM et ancien ambassadeur du Canada au Liban (2005-2008), ainsi que Sami Aoun, Ph. D., membre de l’IEIM, directeur de l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques et professeur titulaire à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

La conversation sera animée par Bernard Derome, président de l’IEIM, et portera sur une mise en contexte des relations canado-libanaises, notamment sur l’évacuation des Canadiens du Liban en 2006, ainsi que sur les enjeux socio-politiques actuels du Liban.

La conférence se déroulera le 4 décembre 2019, de 17h à 19h, au Théâtre Sainte-Catherine, situé au 264 Sainte-Catherine Est (coin Sanguinet) à Montréal.

— MISE EN CONTEXTE

Depuis la mi-octobre, la société civile s’élève contre le pouvoir en place. Ce mouvement populaire est la conséquence d’une classe moyenne en colère, qui accuse le système politique libanais d’être corrompu. Il est notamment reproché à la classe politique de faire preuve d’incompétence dans de nombreux dossiers. Les élèves et étudiants s’insurgent de la médiocrité de l’enseignement public, les femmes manifestent pour obtenir plus d’égalité et de droits, et l’ensemble de la société civile revendique un gouvernement sans corruption. Cette révolution d’octobre est le reflet d’un monde en crise.

Événement gratuit, inscription obligatoire.

Partager

Partager sur Facebook  
Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada