David Morin est professeur agrégé à l’École de politique appliquée à l’Université de Sherbrooke et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Quand la misogynie devient du terrorisme

L’article est paru dans La Presse+, le 26 mai 2020




Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

David Morin