Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du sud et sa diaspora (CERIAS)

L’énigme argentine : Images d’une société en crise

Victor Armony, 23 février 2004

Armony, Victor (2004), L’énigme argentine. Images d’une société en crise, Montréal, Athéna éditions, 202 p.


La crise argentine a suscité bien des questions chez ceux qui, partout dans le monde, ont été frappés par les scènes de violence et de chaos montrées à la télévision durant les derniers jours de l’année 2001. Pourtant, au début du XXe siècle, l’Argentine se rangeait parmi les sept puissances économiques du monde, alors qu’aujourd’hui la moitié de sa population sombre dans la pauvreté. Voilà l’énigme argentine !

Dans cet ouvrage, l’auteur développe une lecture de l’histoire et de l’actualité argentines à la lumière des représentations et des discours qui ont donné sens à l’expérience collective. Il décrit les mythes et les croyances qui s’inscrivent dans l’identité nationale
tout en abordant les diverses périodes que l’Argentine a connues : formation de l’État, populisme, dictature militaire, transition démocratique et tournant néolibéral. Il s’attarde également à la crise de 2001 et à la révolte citoyenne qui a provoqué l’effondrement du système politique.

Pour déchiffrer l’énigme argentine, il faut comprendre que le pays est conçu comme une promesse inaccomplie, comme un rêve grandiose qui attend toujours d’être réalisé. Le caractère improbable de la réalité vécue a souvent poussé les Argentins à se lancer dans une quête de coupables et à s’accrocher à la croyance dans le potentiel extraordinaire du pays. Le mythe du destin national est ancré dans le passé, mais la réponse citoyenne à cette crise est inédite.