Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du sud et sa diaspora (CERIAS)
Accueil > Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (...) > Imran Khan à Kaboul, entre promesses, démagogie et réalités

Une analyse d’Olivier Guillard, membre du CERIAS, sur les relations Pakistan-Afghanistan

Imran Khan à Kaboul, entre promesses, démagogie et réalités

Asialyst

En situation difficile à domicile du fait d’un soutien populaire, voire militaire, déclinant dangereusement ces derniers mois, le chef de gouvernement pakistanais Imran Khan était en visite dans la capitale afghane la semaine passée. Son premier séjour à Kaboul depuis son entrée en fonction deux ans plus tôt.

« À défaut de constituer une pause salutaire rédemptrice dans un quotidien domestique de plus en plus tendu, la brève escale afghane du Premier ministre pakistanais, du 19 au 20 novembre, a au moins permis au visiteur de s’éloigner brièvement d’Islamabad et de ses tourments divers du moment, de tenter de se montrer sous un jour extérieur plus flatteur. Un projet ambitieux sinon rédhibitoire dans un pays notoirement « pakistano-sceptique » où les ingérences diverses du voisin oriental, son attitude volontiers condescendante à l’endroit de Kaboul, ne sont plus à démontrer. »

Pour lire la suite, voir :
https://asialyst.com/fr/2020/11/28/pakistan-imran-khan-kaboul-afghanistan-promesses-demagogie-realites/