Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du sud et sa diaspora (CERIAS)
Accueil > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Le populisme comme vecteur de risque d’une pandémie

Joseph Yvon Thériault est professeur au Département de sociologie de l’UQAM et co-directeur de l’axe de recherche “démocratie et pluralisme” du CRIDAQ

Le populisme comme vecteur de risque d’une pandémie

L’article est paru dans Le Devoir le 20 mars 2020